Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

N’Zérékoré : deux présumés vendeurs de fusils interpelés par la gendarmerie régionale

Les forces de sécurité ont procédé ce jeudi 10 mars 2022 à la présentation des vendeurs de fusils à fabrication artisanale. Il s’agît entre autres des fusils de calibre 12, des munitions d’armes de guerre et un fusil de marque SKS.
Cette opération réussie de la gendarmerie régionale de la Guinée forestière s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’insécurité grandissante dans cette région.
« Ainsi, la gendarmerie régionale a impliqué tous ses services, brigade de recherche, les groupements gendarmerie mobile, territoriale et routière pour les recherches. C’est au cours de ces investigations que le groupement gendarmerie mobile Numéro 7 de N’Zérékoré a saisi 22 armes dont 19 fusils de chasse calibre 12 de fabrication locale, deux fusils à pompe de 6 coups et trois coups, une arme SKS et des munitions suivantes 8 cartouches de munitions code 45, une cartouche de munitions FM, une cartouche de munitions calibre 12, un paquet de munitions PMAK 47, contenant 24 cartouches, un étui de code 45, un de TT30 et un étui de calibre 12 », mentionne l’adjudant Ibrahima Kalil Keïta. Avant préciser que les personnes interpellées ne disposent d’aucun document les autorisant la vente ou le port légal de ces armes.
Les prévenus ont reconnu les faits dont on les reproche. Ils ont néanmoins nié la détention du fusils SKS.
« Je reconnais que nous vendons ces fusils. Ça fait un peu longtemps que nous faisons ce commence. On vend les calibres 12 et mon père avait ce document. Ce sont les donzos qui achètent ces fusils. Franchement, j’ai vu cet autre fusil lors de notre arrestation. Je n’avais jamais vu ça », a affirmé Ibrahima Keita.
Quant aux munitions, il dira que: « Ce sont les poudres que nous vendons. C’est celui qui nous a dénoncé qui m’a donné ces munitions d’arme de guerre il y a de cela trois jours. Hier, il m’a appelé pour dire que son ami a besoin d’un calibre 12. Quand il est venu, il m’a demandé si je n’ai pas d’autres qualité de fusils, je lui ai répondu que je n’en n’ai pas. Je lui ai demandé où se trouve son ami qui veut acheter du calibre 12, il m’a dit qu’il arrive. Il lui a téléphoné de lui trouver à notre magasin. Soudain, il a déposé quelques munitions sur la table. Je lui ai demandé qu’est-ce qu’il fait avec ça. C’est ainsi que j’ai vu les gendarmes à la porte » a-t-il ajouté.
Une satisfaction pour le gouverneur de région qui estime que sa promesse pour la lutte contre le banditisme vis-à-vis de la population évolue à bon train.
« C’est devant toute la population aujourd’hui. Nous avons promis et nous sommes en train de réaliser grâce à l’efficacité de la gendarmerie qui nous a permis de mettre main sur ces armes. Nous avons promis. Nous le ferons pour la quiétude comme le souhaite le président de la transition », a martelé Mohamed Lamine Keïta.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :