Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

N’Zérékoré :  après la gendarmerie, les présumés homosexuels déférés

Ce lundi 3 mai, le commandant de l’escadron mobile numéro 10 de N’Zérékoré, a présenté les deux présumés homosexuels, arrêtés dans la nuit du samedi à dimanche dernier, au quartier Dorta, dans la commune urbaine de N’Zérékoré.

Sur les circonstances de leur interpellation, le commandant de l’escadron Sékou Soumah précise : « c’est dans la nuit du samedi que le chef de quartier Dorota Bangaly Bayo en compagnie d’un groupe de jeunes, est venu déposé ces jeunes. Mais il y a un qui a l’apparence d’une femme portant des colliers à la hanche et des boucles d’oreilles. Nous avons fini leurs auditions, le procureur est déjà informé. Donc nous devons les traduire. »

Pour sa part, l’un des accusés du nom de Amara Camara, âgé de 17 ans témoigne : « c’est le samedi dernier que j’ai été arrêté en compagnie d’un jeune. Celui-ci avait pris mon numéro de téléphone il y a de cela une semaine. C’est à notre retrouvaille que les gens nous ont arrêtés et nous ont conduits à la gendarmerie ici »

Quant à Abdoulaye Doukuré, âgé de 24 ans, son conjoint d’infortune, il déclarera pour sa part ceci : « moi, je ne savais pas qu’il était un homme quand je prenais son numéro. C’est pourquoi j’ai pris son numéro et je lui ai déclaré mon intention d’amour. C’est dans cette causerie, les gens sont venus nous arrêtés et nous ont conduits à la gendarmerie. »

Faut-il noter que c’est la première fois que les homosexuels sont arrêtés et traduits officiellement en justice dans la capitale de la Guinée forestière. Même si la pratique existe bel et bien.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...