Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Moralisation de la vie publique : Sékou Koundouno frappe le CNRD là où ça peut lui faire mal

En motivant la décision du FNDC de passer à l’étape des manifestations de rue face à la junte au pouvoir depuis le coup d’Etat du 5 septembre, Sékou Koundouno attaque les nouvelles autorités sur leur terrain de prédilection. Dans la web émission « Sans Concession » de Guinéenews, le responsable des stratégies du FNDC met en doute la sincérité du CNRD dans le combat qu’il dit mener pour la moralisation de la vie publique.

La lutte contre les crimes économiques et financiers est présentée comme l’un des maillons essentiels de la gouvernance du comité national du rassemblement pour le développement (CNRD).  Seulement, selon Sékou Koundouno, « on est confronté à une difficulté. Ceux qui veulent moraliser la vie publique, ne veulent pas donner le bon exemple. » Puis, l’invité de « Sans Concession » de s’interroger en ces termes : « comment voulez-vous lutter contre la corruption alors qu’on ne connaît pas votre patrimoine, on ne connaît pas vos biens ? »

Ce n’est pas tout. « Ce qui est aussi un paradoxe, au niveau de la CRIEF, force est de constater que seuls les civils passent à la CRIEF. Pendant que vous conviendrez avec moi que les chefs de l’armée sont dans des grosses cylindrées, dans des villas qui ne reflètent pas leurs salaires. »

Il y a donc à se questionner, insiste M. Koundouno, « si la moralisation de la vie publique concerne seulement les civils et non l’armée alors que l’armée est une des composantes de notre société. Des interrogations qui nous poussent à avoir des réserves sur certaines actions des nouvelles autorités. La seule chose que nous demandons, qui pourrait répondre à l’ensemble de nos préoccupations, c’est d’instaurer un véritable cadre de dialogue, sous la facilitation de la communauté internationale afin que les Guinéens puissent renouer avec le débat, avec les échanges… »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :