Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mise sous contrôle judiciaire des leaders: un conseiller de Dalein dénonce une décision «illégale»

L’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est tenue ce samedi 29 octobre à son siège de la Minière.

A l’occasion de ce meeting, Me. Amadou Diallo, l’un des Conseillers de Cellou Dalein Diallo n’a pas manqué de déplorer la mise sous contrôle judiciaire des acteurs politiques.

Pour Me. Diallo, le régime militaire actuellement au pouvoir en Guinée n’est pas différent du régime déchu d’Alpha Condé : « comme vous l’avez constaté, le régime d’Alpha Condé était caractérisé par une violation systématiquement des droits de l’homme. Et la gouvernance actuelle dirigée par la junte, suit le même rythme. Nous sommes dans un sentiment de révolte par rapport à la promesse de changement qui nous a été faite le 5 septembre 2021. Cette transition que nous avons applaudie, c’est celle-là même qui nous fait vivre ce que nous avons supporté pendant plus de 11 ans… Donc, l’inculpation et la mise sous contrôle judiciaire de nos collègues qui sont les responsables des 4 coalitions. Ils n’ont commis absolument aucune infraction. Vous avez certainement entendu dans les médias qu’ils sont poursuivis pour ‘’coups, blessures, incitation et participation à la manifestation…’’  Entre nous, qui a vu un politicien porter des coups à ses militants ou barricadé les biens des gens ? Il faut qu’ils arrêtent. On ne peut pas mettre tout ce qui se passe lors des manifestations sur le dos des acteurs politiques et de poursuivre ceux qui sont vraiment responsables de ces atrocités… Je n’ai vu nulle part en tant qu’avocat dans le code pénal que manifester est illégal. Ils l’ont dit parce que ça les arrange mais sachez que c’est plutôt le contraire. C’est interdire aux citoyens de manifester qui est illégal… »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...