Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mines : Fadi Wazni parle des milliards $ investis et des milliers d’emplois créés en Guinée

Derrière l’impressionnant volume d’exportation de la bauxite guinéenne réussie par la Société Minière de Boké (SMB), il y a beaucoup d’opportunités d’affaires et d’emplois. Le président du conseil d’administration Fadi Wazni l’a fait savoir dans l’émission Sans Concession de Guineenews© qui l’a reçu comme invité ce mercredi 7 avril 21.

Parlant du volet contenu local de ses activités minières, Fadi Wazni informe : « UMS (united mining supply), ce sont 4000 employés, et 99,5% sont des employés guinéens. Donc, la première des choses pour moi déjà, c’est quand on a des cadres qui gagnent plusieurs dizaines de millions par mois. Ça c’est une fierté pour moi. Des cadres qui achètent des maisons, pour moi c’est une fierté. Des cadres guinéens qui ont acheté des maisons même à Dakar, ça c’est une fierté. »

« Dans la même logique, confie-t-il, nous avons dans UMS, un département de transport d’hydrocarbures. Dans ce département, il y a à peu près 150 à 200 camions. A peu près, tous les camions appartiennent à mes employés qui travaillent et se font payer. Il n’y en a plus aucun camion qui appartient à l’entreprise. Elle les gère mais ils appartiennent aux employés. »

Et d’ajouter : « nous avons essayé de faire la promotion et nous avons réussi la promotion des transporteurs nationaux. Certains étaient déjà des gros transporteurs. Et même les moyens sont devenus des gros. J’ai voulu privilégier les transporteurs au début. Ça créé un débat parce que beaucoup de gens voulaient devenir transporteurs. C’était un problème mais nous avons privilégié les vrais transporteurs d’abord. Je suis transporteur depuis 26 ans (…). Donc j’ai toujours privilégié les transporteurs d’abord. Ceux qui sont dans le métier. Donc eux, ils sont devenus tous très puissants franchement. Nous avons le meilleur groupement de transporteurs de toute l’Afrique de l’Ouest. Donc, ça on peut dire que c’est ce que je peux faire parce que j’étais transporteur. »

À lire aussi

« Ce n’est pas tout. Sur le reste, nous avons maintenant des unités pour promouvoir l’agriculture. Nous avons mis des budgets très conséquents, sur lesquels nous nous sommes engagés dans les conventions. C’est-à-dire que nous allons promouvoir, parce que comprenez bien que les mines ne peuvent pas absorber toute la main d’œuvre de Guinée. Par contre, l’agriculture est très consommatrice. Moi-même je n’y croyais pas trop mais finalement, je vois que ça marche très bien. J’en suis très heureux », a affirmé de façon optimiste M. Wazni.

Et l’invité de Sans Soncession de rappeler que « le contenu local, c’est aussi toutes les contributions locales. Ces contributions se chiffrent aujourd’hui en plusieurs dizaines de milliards par an ». Sans oublier « qu’il vient naturellement par la création de toutes les entreprises qui sont autour des projets et pas uniquement dans les projets ».

Heureusement que « c’est de mieux en mieux géré parce que les parties prenantes sont éduquées », et qu’elles « commencent à être avisées », rassure-t-il.

A suivre…

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...