Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Michael Antony Mamenet (FIBA) :  » On espère que la Guinée continuera le travail… » 

Démarrée mardi dernier,  la FIBA Youth Camp a pris fin dimanche 13 février dernier à la Bluezone de Kaloum en présence de l’ambassadeur des États-Unis en Guinée.
Durant les 6 jours, les formateurs de la Fédération internationale de basketball ont formé une vingtaine d’entraîneurs guinéens, mais aussi une quarantaine de jeunes basketteurs (filles et garçons) locaux. Avec ceux-ci, ils ont travaillé sur les fondamentaux du basket, tant sur les aspects techniques que sur l’intelligence basket.  » Nous sommes satisfaits du travail de la Fédération, des entraîneurs et des joueurs et on espère que la Guinée continuera le travail à travers sa Fédération et sa direction technique nationale. En tout cas, nous nous sommes satisfaits et nous espérons que ce Camp va les encourager à poursuivre leur excellent travail « , a exprimé Mamenet qui parle d’un travail enrichissant tant pour les entraîneurs que pour les joueurs. 
 
L’ambassadeur Troy Fitrell a réitéré sa satisfaction de l’organisation de ce camp de basketball en Guinée. Tout comme Sakoba Keita, le président de la Fédération Guinéenne de Basketball qui a appelé au soutien des autorités pour garder l’élan pris par le basketball guinéen. « Nous avons besoin de fonds additionnels pour poursuivre le travail entamé. Déjà, en matière de formation des jeunes, nous faisons aujourd’hui mieux que des pays européens. C’est pour dire qu’avec l’accompagnement de l’État on peut encore aller plus loin  en ayant de très grands basketteurs guinéens dans les grands championnats « ,  a dit Sakoba Keita qui rêve de faire du basketball le premier sport en Guinée. En effet, la Guinée est la première progression mondiale chez les jeunes en 2021 et l’organisation de ce Camp en Guinée vient récompenser le travail accompli par Sakoba et son équipe.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...