Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Menace aux droits de l’homme en Guinée : Soropogui arrêté par la gendarmerie

Sorti de prison à la faveur du coup d’Etat militaire qui renversé le régime Condé le 5 septembre 2021, Etienne Soropogui a été de nouveau arrêté ce samedi 24 septembre, par ceux-là mêmes qui l’ont libéré il y a un peu plus d’un an. L’arrestation que certains qualifient de kidnapping se serait passée à Kipé, dans la proche banlieue nord de Conakry.

On ne sait rien des motifs de l’arrestation du leader du parti Nos Valeurs Communes. Une source familiale jointe par Guineenews confirme tout de même que M. Soropogui « a été arrêté par des gendarmes à Kipé», où il se serait rendu pour saluer sa famille, après l’émission Mirador de la radio Fim Fm où il était l’un des invités  ce matin.

A la question de savoir s’il avait fait l’objet de convocation auparavant, notre source répond ne pas en être sûr. « Non, je ne crois pas, parce que je n’ai jamais entendu parler de plainte ». Et d’ajouter que « c’est juste après l’émission Mirador, il est allé voir ses sœurs (…) on l’a interpelé avant même qu’il descende de la voiture ».

Des explications qui portent à croire que M. Soropogui, acteur politique, membre de l’alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD), a été arrêté pour un délit d’opinion. Et si cela se confirmait, ce serait une illustration parfaite du fait que « les erreurs du passé » que la junte se jurait d’éviter à sa prise du pouvoir, continuent de se reproduire. Ironie du sort.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...