Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Me. Kourala, Avocat de l’Etat sur l’affaire des « faux matricules » : « il y a de quoi s’inquiéter »  

Mieux vaut tard que jamais. Pour la première fois, l’Agent Judiciaire de l’Etat (AJE) a pris part au procès contre certains hauts cadres de l’administration publique pour « faux en écriture publique et faux commis dans certains actes administratifs et complicités » ce lundi 6 décembre 2021 devant le Tribunal correctionnel de Première Instance (TPI) de Kaloum.

Au sortir de l’audience, Me Kabinet Kourala Kéita, l’avocat de l’AJE a promis que l’Etat sera vaillamment défendu dans ce dossier. Lisez !

« Ce qui était regrettable, l’Etat était le grand absent dans ce dossier depuis quelque mois. Une situation que tout le monde a déplorée dans la salle d’audience. Il y a eu trop d’allégations contre l’Etat. Au cours des débats, nous avons suivi des choses très aberrantes. Apparemment, il y a eu une saignée financière de plus de 400 milliards de francs guinéens. Avec l’allure des débats, nous avons demandé à ce que le dossier soit renvoyé à la date la plus proche, le temps pour nous de compulser le dossier parce qu’il est très grand. Ces personnes ont été renvoyées devant ce TPI Kaloum après l’instruction. Dans l’ordonnance que nous avons vue, il y a de quoi s’inquiéter », a-t-il dit.

Lire vidéo:

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...