Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mauvaises conditions carcérales à Faranah : le régisseur  dans le viseur du ministre Wright  

Après un d’échange franc et direct avec les cadres de l’administration judiciaire préfectorale et régionale, le mercredi 18 janvier, le Garde des sceaux, ministre de la Justice et sa suite se sont rendus à l’établissement pénitentiaire central de Faranah. Là, Charles Wright a eu des pincements de cœur au vu des conditions de détention des détenus. De l’alimentation à la fiche individuelle de chaque détenu, tout reste à désirer à la maison centrale de Faranah. Devant ces conditions carcérales particulièrement lamentables, le ministre de la Justice a, sur le champ, instruit le régisseur à la mise à jour immédiate du dossier de chaque détenu.  Sous peine de poursuivre pour détention arbitraire.

Interrogé au sortir de ladite maison carcérale, le ministre Alphonse Wright constate : « je suis révolté, sidéré. Depuis 1958, personne n’a pensé à la réglementation des établissements pénitentiaire nonobstant l’existence d’un décret qui détermine leur organisation et leur fonctionnement. Les régisseurs qui sont là, ne sont même pas formés. Il n’y a pas de dossier individuel pour chaque détenu. Comme je l’ai dit, cela va être corrigé et si ce n’est pas fait d’ici demain, le régisseur sera poursuivi pour détention arbitraire. Les citoyens qui sont là, ce ne sont pas des oubliés de la République. Ils sont en conflit avec la loi mais, il est important que leurs droits soient respectés. Je ne viens pas ici pour dénoncer seulement, il faut corriger. Aujourd’hui, c’est le travail qui est en train d’être fait, on ne quittera sans que ce que nous avons constaté, ne puisse être corrigé dans l’intérêt du respect des droits des détenus. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...