Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Marche du 23 juin : ce que le CTD demande aux forces de défense et de sécurité

A son tour, le Collectif pour une Transition Démocratique (C.T.D) vient d’exprimer sa position sur la marche pacifique annoncée par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Une déclaration a été publiée à cet effet, ce lundi 20 juin.

Dans ce document dont Guineenews a reçu copie, nulle part le nom du Front national pour la défense de la constitution n’apparaît. D’ailleurs, par endroit on peut avoir l’impression que  le Collectif pour une Transition Démocratique ne soutient pas et ne rejette pas ouvertement non plus la marche projetée.

Mais à lire attentivement, sa position est plus proche d’un soutien. En tout cas, «le collectif pour une transition démocratique estime que c’est aux autorités concernées d’éviter la surenchère avec son cortège de regrets et de malheurs, comme à l’accoutumée.»

Mieux, «le collectif pour une transition démocratique demande aux forces de défense et de sécurité, d’encadrer toute forme de manifestation au nom du sacro-saint principe de l’inviolabilité du droit de manifester.»

Auparavant, toujours selon le document, «les partis politiques réunis au sein du Collectif pour une Transition Démocratique notent avec beaucoup de regret, l’atmosphère délétère qui caractérise aujourd’hui la vie nationale, le regain de tension dans les relations entre le CNRD et les principaux acteurs de la transition». Et d’ajouter que «cette situation se matérialise progressivement par des positions de plus en plus rigides avec certains partis politiques et des organisations de la société civile qui ont débouché sur l’annonce de marches pacifiques et d’appel à la grève en gestation».

Poursuivant, «le Collectif pour une Transition Démocratique, soucieux de la préservation des acquis démocratiques et d’une transition apaisée, renouvelle son message à l’adresse du CNRD pour la mise en place d’un cadre de dialogue politique qui devrait déboucher sur un retour à l’ordre constitutionnel». Avant de «réitérer sa volonté de contribuer à la réussite de la transition dans l’apaisement, le dialogue et le respect des valeurs démocratiques», en guise de conclusion.

A noter que les partis signataires de la déclaration sont Parti Nouvelle Vision (PNV), Génération Citoyenne (GéCi), Front pour L’Alliance Nationale (FAN), Union des Forces Démocratiques(UFD), Union pour la Démocratie et le Développement (UDD) et Parti pour la Promotion de la Démocratie en Guinée (PPDG).

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :