Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Manifs du 28 juillet et 4 août : le FNDC répond au parquet général et charge le gouvernement

La sortie médiatique du parquet général sur fond de menace hier ne semble pas influencer le front national pour la défense de la constitution quant à son intention de manifester contre la conduite actuelle de la transition. En témoigne le ton caustique de son responsable à l’organisation dans sa réplique reçue par Guinéenews.

Dans ce qui est assimilable à une réaction aux mesures annoncée par le parquet général, Alsény Farinta Camara, déclare que « nous rassurons le peuple de Guinée que les manifestations pacifiques dans le Grand Conakry le 28 juillet et le 04 août prochain ne sont pas négociables ».

Le responsable à l’organisation du FNDC ajoute que «qu’elles sont maintenues qu’il pleuve ou qu’il neige ». Avant de lancer: « on s’en fout d’un parquet général instrumentalisé, on s’en fout de la police, on s’en fout de la gendarmerie et on s’en fout d’un gouvernement corrompu. Nous allons sortir massivement pour exiger le retour rapide à l’ordre constitutionnel de manière pacifique. »

À lire aussi

Ce n’est pas tout. Dans le même sillage, « selon des sources bien introduites, après la sortie du parquet général, le gouvernement aurait pris d’importantes mesures de sécurité pour empêcher les partisans du FNDC d’investir les rues de Conakry ce jeudi 28 juillet 2022 », confie Farinta Camara.

Guinéenews a tenté de joindre le porte-parole du gouvernement pour recouper ces allégations, mais sans succès, du moins pour l’instant.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...