Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Littérature/CIRD : les gagnants du Prix littéraire Williams Sassine connus

La deuxième édition du Prix littéraire Williams Sassine a connu son épilogue ce samedi 22 mai 2021. Composé de personnalités guinéennes et internationales, le jury international a délivré son verdict. Sur plus d’une quarantaine de candidatures, six ont retenu l’attention du Jury.

Ainsi, à l’occasion de la remise des prix, le directeur exécutif du Centre international de Recherche et de Documentation (CIRD) a tenu à remercier la fondatrice de ce centre de recherche, Mme Safiatou Diallo, et son personnel avant de rendre un hommage particulier à feux Williams Sassine, Baba Cheick Sylla, Elhadj Lamarana Diallo et le Pr Djibril Tamsir Niane.

Dr Ramadan Diallo a rappelé que “le CIRD contribue à la promotion de la lecture et l’écriture et la valorisation de la littérature, domaines très essentiels pour le développement de l’esprit humain et de l’identité d’une nation mais insuffisamment soutenu” en Guinée.

C’est pourquoi, “à travers Williams Sassine un hommage est rendu à toutes celles et à tous ceux qui oeuvrent pour que le livre, l’écriture et la lecture vivent pleinement dans notre société et porte la voix des sans voix”.

Ainsi, pour l’édition 2020, la migration a été choisie comme thème car “il n’est nul besoin de rappeler qu’il s’agit là de l’une des problématiques majeures auxquelles l’humanité doit faire face depuis quelques années”.

Présent à cette cérémonie, le président de l’Association des Ecrivains de Guinée dira que “L’intemporalisation et l’immortalisation d’un écrivain qui qu’il soit, à quelque pays et culture à qui il appartient, passe par au moins trois voies : la première, ses œuvres en soi qu’il publie peu importe le nombre de publications immortalisent son vivant; la seconde, les prochains en reconnaissance de l’immensité du talent de l’écrivain donne le nom de celui-ci avec gaieté du cœur à divers objets d’utilité publique tel un prix ou initie en sa mémoire une stèle; et la troisième, toujours au nom de la reconnaissance de l’immensité et du talent, les vivants inscrivent dans leur cursus scolaire  et universitaire une ou plusieurs de ses œuvres”.  Voilà ce qui a amené Facely II MARA à dire que “chez les Kalash, il se dit ce qui suit : “un mort dont on ne parle pas souvent, dont on ne parle plus est un mort qui est réellement mort”.

Enfin, le président du Jury, Yaya Sow, a délivré le nom des heureux gagnants de la deuxième édition du Prix littéraire Wialliams Sassine. Il s’agit respectivement de Yannick Tsiku de la RDC, de M’PO N’Tcha Nestor et Angelo Fawaz N. O du Bénin, d’Adama Hawa Sow, d’Elhadj Boubacar Sadjo Diallo et d’Oumou Khairy Condé, de la Guinée.

Il faut noter que le gagnant du 1er prix a dix exemplaires plus une somme de mille euros et un voyage dans un pays africain de son choix à la charge des organisations.

Seule présente parmi les gagnants, Oumou Khairy Condé a remercié le CIRD pour l’organisation de ce concours littéraire international avant d’exprimer toute sa joie de faire partie de ces candidats.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...