Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

LGFP : des révélations autour des contrats de sponsoring du championnat national 

Même révoqué de la Ligue guinéenne de football professionnel (LGFP) par l’équipe du Comité de Normalisation de la Feguifoot, l’ancienne équipe se retrouve avec des « scandales ». Il s’agit d’un dossier dans lequel l’ancien président de la LGFP, général Mathurin Bangoura, a été cité pour avoir signé un contrat avec une entreprise française IFAP SPORTS dont le pourcentage est de 25%. 
Le président révoqué de la LGFP a confirmé à la presse de la signature de ce contrat. « Je maintiens que c’est moi qui ai signé ce contrat, ils ont 25%, c’est-à-dire que dans un contrat de 100 000 000 GNF, IFAP a 25 000 000″. Car pour lui « aucune autre société qui évolue en Guinée n’est venue nous proposer ce service et nous n’avons jamais eu une autre proposition plus alléchante que celle d’IFAP SPORTS« , a soutenu Mathurin Bangoura. Un des dossiers dans lesquels le CONOR l’a accuse d’avoir « une gestion opaque » à la tête de la ligue.
Sur ce fait, le général Mathurin Bangoura répond à ces détracteurs : « Les gens disent que nous n’avons pas été transparents…nous nous rendons compte à nos mandants à la fin de chaque saison. Quand la fédération était là, nous faisions un rapport d’activités et un rapport financier qu’on dépose à la fédération. La fédération n’est pas une structure, un organe qui doit nous auditer. Vous auditez l’utilisation de l’argent que vous-mêmes vous avez payé. Il revient aux clubs de demander les comptes à la ligue et non à la fédération« , répond-il.
Du berger à la bergère, un ancien administrateur du football guinéen, qui a requis son anonymat, réplique: « Le président révoqué de la LGFP oublie que son 1er mandant, c’est la FGF qui lui a fait une délégation de pouvoirs et de compétences pour organiser les compétitions nationales à son nom et pour son compte, avant ceux qu’il appelle ses mandants (clubs) qui sont eux-mêmes des affiliés de la Fédération.
Les clubs ne s’affilient pas à la Ligue Professionnelle, mais plutôt à la Fédération Guinéenne de Football ou Association Nationale de Football de Guinée qui est l’organe technique et administratif chargé de la représentation, de la gestion, de l’organisation et du contrôle de la pratique du football et de toutes les activités qui s’y rattachent, sur l’ensemble du territoire national. »
À lire aussi
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...