Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Les athlètes concourent dans une ambiance solidaire aux Jeux Olympiques d’hiver de Beijing

Ji Peijuan et Liu Shuoyang, journalistes au Quotidien du Peuple, partenaire de guineenews.org

Les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing sont une vitrine pour présenter la Chine au monde. Ces derniers jours, les athlètes et les entraîneurs de différentes délégations aux JO ont fait l’éloge de l’attention minutieuse et des efforts déployés par Beijing.

Un nombre croissant de vidéos montrent comment les athlètes ont découvert le village olympique d’hiver avant l’ouverture des JO d’hiver de Beijing.

Par un simple appui sur la commande, l’athlète de luge américain Summer Britcher a fait remonter le matelas du « lit intelligent » à la hauteur appropriée, fournissant un appui à l’épine. Petra Nieminen, athlète finnois de hockey sur glace a fait de la magie car le coussin avec l’image de la mascotte olympique Bing Dwen Dwen s’est transformé en tapis une fois qu’il est ouvert. D’autres petits gestes traduisant la volonté d’accueillir chaleureusement les athlètes dans le village olympique d’hiver ont été une surprise agréable pour les athlètes, comme le sac à dos avec le logo des JO d’hiver de Beijing et les peluches de Bing Dwen Dwen.

Tout est très confortable durant le séjour au village olympique d’hiver, a dit Masahiko Harada, responsable de la délégation japonaise aux JO d’hiver, qui espère que tous les athlètes montreront leur meilleure performance aux épreuves.

Les personnes arrivées en Chine pour les JO d’hiver ainsi que les personnels en boucle fermée doivent se faire tester tous les jours. Darian Stevens, skieuse acrobatique américaine, a salué les mesures sanitaires. La Chine a fait preuve de la persévérance et de la capacité à réunir la sagesse et la force de chaque partie. Elle est sûre que la ville hôte sera capable de faire face à toute situation et d’organiser les JO sécurisés.

Bernhard Russi, président du comité de ski alpin de la Fédération internationale de ski, a qualifié de parfaite la condition de neige du site de ski alpin à Beijing lors d’une interview par vidéo.

Le 3 février, des athlètes de différentes délégations se sont entraînés pour la première fois au Centre national de ski alpin, connu sous le nom de « Xuefeiyan » (« hirondelle de neige volante ») et situé dans la zone de compétition de Yanqing. Pour beaucoup d’entre eux, les terrains de compétition où les athlètes concourront sont supers.

Bernhard Russi, qui a participé à la conception des pistes de ski alpin pour neuf éditions consécutives des JO d’hiver, a reçu des commentaires très positifs sur la qualité de la neige et les pistes de la part des athlètes. Ce retour positif s’explique par l’excellente qualité de la neige artificielle.

Le célèbre skieur autrichien Vincent Kriechmayr a dit que les pistes sont « incroyables » et qu’il s’agit du « meilleur environnement qu’il a jamais vu ».

Au début de la piste du slopestyle dans le parc de ski Genting, une « grande muraille » construite avec de la glace brille au soleil. Shaun white, snowboardeur américain et triple champion olympique est très satisfait du terrain de half-pipe ici. La qualité de la neige est excellente, avec une bonne adhérence au sol. Le terrain, qui est en forme parfaite et équipé de grands pare-vents, est de top niveau.

Les sites de compétition des JO de Beijing 2008 seront utilisés au maximum. Pour la première fois dans l’histoire des JO, les sites sont alimentés entièrement par l’électricité verte. Le centre sportif de Wukesong peut transformer le terrain de basket en terrain de hockey sur glace en 6 heures. L’Anneau national de patinage de vitesse de Beijing a adopté la technologie de fabrication de glace qui émet presque zéro émission de carbone. L’intégration en profondeur de la technologie dans les sports a émerveillé de nombreux athlètes et contribue à l’organisation des JO d’hiver verts.

« Faire participer plus de gens aux sports d’hiver revêt un sens plus important que gagner la médaille d’or », a dit Alexander Hall, skieur acrobatique américain. Pour la plupart des gens, les sports de neige semblent trop lointains par rapport à la vie en ville, alors que les JO d’hiver de Beijing offrent des opportunités aux athlètes pour montrer leurs compétences devant les spectateurs, comme si une autre porte s’ouvrait pour eux.

Selon Kjetil Jansrud, skieur alpin norvégien célèbre âgé de 36 ans, le succès des JO d’hiver de Beijing aura un impact profond sur le développement des sports de neige et de glace dans le monde. Les sites de ski alpin sont souvent des stations de ski dotées d’une longue histoire. Pour maintenir la vitalité de ce sport, il doit s’enraciner en Asie, et de ce point de vue, le « Xuefeiyan » représente les sites de compétition d’avenir.

« Nous vivons dans le même village planétaire et nos destins sont liés », a dit l’athlète américaine Maggie Voisin. Comme la COVID-19 sévit encore dans le monde, le village olympique pour les JO d’hiver de Beijing a réuni le monde par leur passion pour les sports de neige et de glace. Ici, les gens avancent ensemble pour un avenir meilleur.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :