Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le Pointgate en Guinée : le Porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual épinglé (réactualisé)

Au moment où l’opinion publique s’interroge sur les contours et le bien-fondé d’un publireportage que la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) a payé au journal français, Le Point sur recommandation du président du Conseil national de la transition, une lettre similaire a été adressée à un autre EPA. Cette fois-ci, elle est faite par un membre du gouvernement.

Selon les informations en possession de Guineenews, il s’agit d’une correspondance qu’Ousmane  Gaoual Diallo, a écrite au Directeur général de la société EDG (Electricité De Guinée), pendant qu’il était ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire. Coïncidence troublante, le contenu du courrier du ministre Gaoual est identique à celui du président du CNT Dansa Kourouma adressé à la CNSS.  En outre, et plus troublant, le ministre Gaoual s’adresse à un EPA qui ne relève pas de lui, tout comme Dansa Kourouma s’était adressé à la CNSS, qui relève du ministère de la fonction publique.

Une source interne de l’EDG contactée par Guineenews confirme l’authenticité de la lettre de M. Gaoual. Mais la même source affirme que cette demande du ministre Gaoual avait été rejetée par le Directeur général de l’EDG.

Le mis en cause Ousmane Gaoual minimise la gravité de l’accusation

Par ailleurs, joint au téléphone, le mis en cause, Ousmane Gaoual Diallo, désormais à la tête du département des Télécommunications, estime qu’il n’y a pas feu au lac.

« Je suis porte-parole du gouvernement. Tous les médias s’adressent à moi parce qu’ils veulent avoir des interviews, des publireportages… », déclare-t-il. Et d’ajouter que « mon rôle, c’est de dispatcher, pour mettre les gens en relation.»

D’ailleurs, «si vous présentez ça comme un crime, vous vous tirez une balle dans le pied, parce que vous passez tout votre temps à faire ça, à rechercher des annonces, des publicités, parce que c’est sur ça que vous faites votre chiffre d’affaires pour vivre », prévient-t-il. Avant d’insister que « si vous présentez ça comme un délit, vous fermez toutes les portes pour vous-mêmes…”

A la question de savoir si cela ne pouvait pas se faire par le ministre de tutelle, M. Gaoual persiste sur le fait que « c’est moi le porte-parole du gouvernement ». Et que « c’est à moi qu’on s’adresse… », avant d’indiquer que « ça fait partie de mon travail. »

Des arguments auxquels, on peut valablement rétorquer qu’en tant que Porte-parole du gouvernement, il se devait de passer par le ministre de tutelle ou le président du Conseil d’administration d’EDG à l’effet de diligenter la démarche. Et c’est probablement en sachant cela que «la demande de Gaoual a été rejetée », par le directeur général de l’EPA, en tout cas, selon nos sources.

Lettre adressée au Dg de l’Edg

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...