Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le ministère de l’information sort le grand jeu pour que les Guinéens voient leur Syli à la CAN.

Le ministère de l’information et de la communication a fait débloquer la bagatelle de 1.800.000 euros pour que la RTG puisse avoir les droits de diffuser les matchs de la Coupe d’Afrique des Nations qui commence demain au Cameroun, a-t-on appris de bonne source.

L’accord a été signé le 29 décembre dernier  avec l’Union Africaine  de Radiodiffusion, basée à Dakar et en charge des droits de diffusion des évènements de la CAF dans la région subsaharienne.

Malgré les difficultés du moment, ce grand effort financier a été consenti par les autorités de la Transition pour permettre à la majorité des guinéens, c’est-à-dire  les plus pauvres ou vivant dans les zones les plus reculées  de la Guinée, et qui n’ont pas accès aux chaines de télévisions étrangères cryptées,  de pouvoir suivre les matchs du Syli national, nous informe-t-on.

L’accord et le paiement couvrent la CAN camerounaise, mais également les éliminatoires de la Coupe d’Afrique de 2023, le Championnat d’Afrique des Nations CHAN de 2022, la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations CHAN de 2022, la CAN U17 de 2023, la CAN U20 de 2023, la CAN féminine de 2022,  tous les matches de la Champions Ligue africaine et de la Coupe de la CAF de 2021-2022, 2022-2023, la Super Coupe de la CAF 2022 et 2023.

Ce droit confère au Ministère de la Communication d’assurer, outre la retransmission des matchs, la diffusion des coulisses par le biais d’une dizaine d’envoyés spéciaux accrédités, la gestion de la publicité  à l’intérieur du pays et la gestion des infrastructures de diffusion des images à l’intérieur du pays. Tout un programme.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...