Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le Fonds de Solidarité Africain fait appel aux services d’assistance et de conseils de Kabiné Komara

Dans le but d’atteindre le statut et la respectabilité d’une institution  de référence continentale et internationale à l’échéance 2025, le Conseil d’administration de l’institution multilatérale dénommée Fonds de Solidarité Africain  (FSA) a instruit sa Direction de mettre en œuvre son nouveau plan stratégique 2021-2035 préparé grâce à l’appui de grands financiers tels que M. Donald Kabeberuka ancien de la BAD (banque africaine de développement) et M. Lionel Zone où ex-PM du Bénin,  tous deux fondateurs de la nouvelle structure de financement South Reach.

Dans ce cadre, il a été reconnu de faire  appel à  l’expérience de 3 personnalités africaines de grandes compétences, dont l’ex premier ministre guinéen  pour soutenir le Fonds à  atteindre ses objectifs.

C’est ainsi que la salle de conférence de l’institution  a été le théâtre de la signature d’une convention de collaboration entre le directeur de cette institution multilatérale africaine et Kabiné Komara, ce mercredi 28 juillet 2021 à Niamey (Niger).

La cérémonie a connu la présence de la presse et de toute l’équipe d’encadrement de Fonds de Solidarité Africain  (FSA).

Dans son allocution de circonstance, le DG  (directeur général) s’est réjoui de l’acceptation de Komara en ces termes : « C’est un honneur et un grand plaisir pour moi de prononcer cette brève allocution à l’occasion de la signature de la convention de collaboration entre le FSA et monsieur Kabiné  Komara, ancien premier ministre de la république de Guinée et personnalités de haut rang dans les milieux africains de la finance et du développement, à qui le fonds de solidarité africain vient de confier une mission de l’accompagner pour la réalisation des objectifs du plan de développement stratégique à Moyen Terme (PDSMT) 2021 2025, dénommé : PLAN NEW FRONTIER 2025. »

Dans sa réponse, Komara a indiqué que les raisons de son acceptation pour cette mission sont entre autres, la vision claire exprimée dans le plan, la qualité de l’équipe de direction et le rôle plus qu’utile que doit jouer un FSA plus dynamique pour accompagner les PME (petite et moyennes entreprises) des pays membres à bénéficier plus facilement des financements des banques grâce  aux garanties que l’institution pourrait octroyer aux PME   afin de réduire les risques que les banques prêteuses hésitent ou refusent de prendre sur ces entreprises.

Les PME constituant la trame du tissu économique de nos pays et grandes créatrices  d’emplois, surtout pour la jeunesse des pays membres, il a souligné que tous les efforts devraient être déployés pour étendre les activités du FSA à l’ensemble du continent ; surtout à  un moment où  nos pays font face à des plans de relance anti-Covid 19.

Le Fonds de Solidarité Africain  (FSA) dans ce cadre à toute une  gamme de produits lui permettant de nouer des partenariats féconds avec d’autres institutions africaines et internationales comme  la BAD,  l’Afreximbank et le secrétariat exécutif de la zone économique de libre échange continentale africaine (ZLECA).

Notons que le FSA dont le siège est à Niamey a été créé en 1974 avec le mandat de contribuer au développement économique de ses pays membres en mettant à  la disposition des opérateurs économiques des produits assez utiles tels que les garanties des prêts,  l’allongement de la durée de remboursement des prêts et la bonification des taux d’intérêt.  Cette dernière opération permet à un pays de réduire le taux d’intérêt sur  les emprunts qu’il peut contracter pour ses grands projets afin de rendre lesdits projets plus attractifs et plus bancables.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...