Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le CIRD rend hommage à l’une des plus grandes écrivaines de Guinée

Elle s’appelle Nadine BARI. Elle est la femme du disparu Abdoulaye Djibril BARRY. Pour son amour à son mari, à la Guinée et aux combats qu’elle mène pour aider les pauvres, le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD) a rendu un vibrant hommage à cette Franco-guinéenne sous le thème “Nadine Bari, combats et oeuvres”.

La cérémonie qui s’est déroulée au CIRD à Kipé, ce 18 décembre 2021, était présidée par Facely II Mara. Selon lui, toutes les oeuvres de Mme Nadine Bari “participent au renforcement des droits de l’homme”.

A cette occasion, les organisateurs ont projeté un film qui retrace une partie de la vie et du combat de Nadine Bari pour retrouver  son mari enlevé par des miliciens guinéens en Côte d’Ivoire.

Après la projection, plusieurs personnalités ont témoigné sur le combat que mène cette Française mariée à un Guinéen, torturé et tué sous le régime de Sékou Touré en 1972.

Pour Mme Odile GOERG, historienne basée en France, Nadine Bari est “une histoire d’amour pour un individu et une autre pour un pays (la Guinée). Une double histoire qui caractérise Nadine Bari”. Elle a ensuite rappelé la rencontre entre Nadine Bari et celui qui sera son futur mari à Paris sous le regard d’une société française quelque peu hostile, à l’époque, aux hommes de couleur ».

Pour sa part, M. Théa de “Guinée Solidarité”, dira que Mme Nadine Bari “est une école d’amour, de persévérance et de pardon”.

C’est grâce à Nadine Bari que j’ai connu l’histoire douloureuse de la Guinée”, a ajouté une autre amie de l’auteure de 13 œuvres littéraires.

Enfin, l’ancien ministre Baïlo Téliwel Diallo, Mme Juliana, Mamadou Bobo Diallo, le Père CECE Théa ont exprimé leur admiration à Nadine Bari dont les œuvres caritatives ont permis à des familles pauvres de pouvoir scolariser leurs enfants à travers le parrainage.

La cérémonie a pris par une collation et une exposition des œuvres de Nadine Bari dans les locaux du CIRD.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :