Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Labé : des jeunes manifestants condamnés par le tribunal de première instance

Six (6) mois de prison avec sursis assortie d’une amende d’un million de francs guinéens, c’est la peine infligée á Mamadou Saliou Diallo, Saikou Sow, Sékou Camara et Mamadou Korka Diallo, tous poursuivis pour attroupement illégal sur la voie publique et trouble à l’ordre public. Ce, lors des dernières manifestations enregistrées entre les quartiers Mosquée et Daka en marche de la journée ville morte appelée par la coordination régionale du front national pour la défense de la constitution (FNDC-dissous) Labé, a appris guineenews.

Arrêtés le 17 août dernier, le procès des quatre (04) manifestants s’est tenu, pendant lusieurs heures, dans la soirée du mardi 23 août 2022 dans la salle d’audience du tribunal de première instance (TPI) de Labé. Il s’agit de Saikou Sow âgé de 23 ans, Mamadou Saliou Diallo 19 ans, Mamadou Korka Diallo, 27 ans et Sekou Camara, 22 ans. 

Tous poursuivis pour attroupement illégal sur la voie publique et trouble à l’ordre public, les quatre prévenus ont nié les faits pour lesquels ils sont reprochés.

Après plus de deux heures de débats et malgré la négation des faits par les prévenus, le tribunal a dans son délibéré condamné Sékou Camara à 4 mois de prison avec sursis et 500 mille GNF d’amende, Mamadou Korka Diallo, Saïkou Sow et Mamadou Saliou Diallo à 6 mois de prison avec sursis et au paiement de 500 mille d’amende chacun.

En dehors de ceux-ci, il faut signaler que d’autres jeunes en majorité des mineurs arrêtés pour la plupart dans les mêmes circonstances sont toujours en détention selon des informations recueillies sur place par la rédaction locale de votre quotidien électronique uineenews. Cela, alors que le FNDC même dissous projette de nouvelles manifestations à partir de la semaine prochaine.

A suivre !

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...