Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kouria (Coyah) : lancement de la campagne de distribution des vivres aux ménages vulnérables

 

Le préfet de Coyah, colonel Alpha Oumar Cissé, a procédé ce mardi 9 novembre 2021 au lancement de la campagne de distribution des vivres aux ménages vulnérables de la Covid-19 à Kolakhouré dans la commune rurale de Kouria, préfecture de Coyah.

Cette campagne est initiée par le Programme alimentaire mondial (PAMet Plan international Guinée grâce au soutien financier de la Chine. Selon le Directeur pays Plan international, elle vise à contribuer à la résilience nutritionnelle des ménages vulnérables, en particulier des groupes marginalisés dont les filles et femmes, y compris les porteuses de handicap, affectés par la pandémie de Covid-19 dans les préfectures de Kankan, Siguiri, Labé, Lélouma, Guéckédou, Boké, Macenta, N’Zérékoré, Coyah, Dubréka et Mamou.

« Dans la mise en œuvre de ce projet, plusieurs combinaisons et stratégies ont permis d’atteindre progressivement les objectifs fixés. Il s’agit entre autres du ciblage des ménages vulnérables à assister dont ceux soutenus par les femmes y compris celles porteuses de handicap dans les zones et sites d’intervention ainsi que la distribution générale des vivres aux ménages. Cette campagne de distribution des rations alimentaires de 90 jours se fera en deux phases : le premier tour des rations de 45 jours a déjà commencé depuis le 2 novembre pour finir le 15 novembre prochain et le 2ème tour des rations de 45 jours se fera du 1er au 15 décembre 2021 », a expliqué M. Jonson Bien-Aimé, directeur pays Plan international.

Le Représentant du PAM en Guinée, M. LIM, s’est étonné du fait que la pauvreté persiste en Guinée malgré ses diverses richesses notamment dans le secteur minier : « Nous sommes là pour mettre fin à la faim. Nous avons maintenant de la nourriture, des infrastructures. Tout ce qui manque, c’est la volonté. C’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui avec les autorités, les organisations PAM et Plan international. Mais le plus important c’est la communauté. Nous devons tous travailler ensemble pour mettre fin à la faim. […] J’ai passé trois mois en Guinée et j’ai beaucoup voyagé à travers le pays. Je suis allé à Kankan, Kissidougou, Boké, Labé. Quand je parle à la communauté, elle me dit qu’elle ne mange qu’une seule fois par jour. La pauvreté et la faim sont réelles en Guinée. Je me demande pourquoi, avec toute la richesse de la Guinée, il y a des ressources minières, cette pauvreté persiste en Guinée. »

Alpha Oumar Cissé, préfet de Coyah, avant de lancer la campagne de distribution, a rappelé les différents actes de Plan international Guinée et du PAM en faveur de la Guinée. Ces actes, selon lui, sont l’illustration parfaite de la collaboration de la Guinée et les institutions des Nations unies : « […] Tous ces actes magnanimes ne sont que le fruit de la franche collaboration entre notre pays et la République populaire de Chine, des Nations unies à travers le Programme alimentaire mondial et Plan international Guinée. Je saisis cette opportunité pour exprimer ma joie et toute ma reconnaissance pour votre disponibilité habituelle pour l’assistance des personnes vulnérables de notre préfecture. »

Le Représentant du PAM en Guinée a insisté sur le fait qu’en aucun cas les denrées que sa structure a remises aux populations de Kolakhouré ne devraient se retrouver sur le marché : « Ces denrées sont pour vous, la communauté.  Nous ne voulons pas voir ces denrées sur le marché, parce que si le donateur qui est la Chine voit ces denrées sur le marché, il ne va jamais aider la communauté encore. »

Le préfet de Coyah, s’adressant spécifiquement aux populations, a été ferme sur la question d’éventuelle mise sur le marché de ces denrées. Il a dit qu’il ne tolérera pas un tel acte.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...