Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kankan : des citoyens réagissent au délestage du courant électrique

La desserte en courant électrique a encore baissé d’un cran ces jours-ci dans la cité Nabaya. La quasi-totalité des ménages de la ville qui en bénéficient régulièrement de 18 heures à 02 heures du matin, n’en ont désormais droit qu’à partir de 19 heures jusqu’à minuit. Soit 3 heures de moins que d’habitude. Ça va bientôt faire une semaine d’emblée que la situation devient de plus en plus pénible, certains secteurs et quartiers  de la ville commencent même à être complètement sevrés de courant.

Interrogés le directeur  de l’agence locale d’EDG à Kankan, Souleymane Camara, nous a fait savoir hors-micro que : « c’est un manque de carburant au niveau de la centrale thermiques qui  est à la base de ce changement» et qu’ « on ne peut savoir pour l’instant jusqu’à quand cette pénurie va perdurer ».

Une explication: « indigne »  déplore Mamady Camara, un jeune citoyen rencontré au centre ville, car précise t-il : « Kankan est quand même la deuxième grande ville du pays. C’est incroyable d’entendre dire que c’est le manque de carburant qui serait à la base de cette situation. C’est tout simplement honteux ».

Sentiment de colère et de déception partagé par Maciré Camara, une ménagère qui réside au quartier Météo. Elle déplore que : « Ces responsables d’EDG à Kankan, ont très mal choisi le moment pour ça. Tout le monde connaît le degré de chaleur qui prévaut en ce moment à Kankan. Quand ils font partir le courant à minuit, la maison se transforme en four. On n’arrive plus à fermer l’œil tellement qu’il fait chaud. Donc on est obligé de rester éveillés avec des éventails pour siffler les enfants afin qu’ils puissent dormir », a-t-elle déploré avant d’interpeller  aussi les nouvelles autorités en ces termes : « Avant on recevait le courant de 18 heures à minuit. Avant qu’Alpha Condé ne quitte le pouvoir, la jeunesse était sortie à plusieurs reprises dans les rues pour demander la construction d’un barrage. A défaut du barrage, ils ont amélioré la desserte. Ainsi on recevait chaque jour le courant dans nos maisons de 18 heures à 2 heures du matin sans faute. Avec l’avènement du CNRD on pensait qu’on allait même augmenter au moins jusqu’à 6 heures du matin. C’est vraiment avec beaucoup d’amertumes que nous constatons qu’au lieu de ça, ils ont réduit notre temps de desserte en courant. Il faut que le colonel Doumbouya s’implique pour gérer cette situation, car  franchement, nous les citoyens de  la Haute Guinée, nous n’avons que souffert du manque de courant», a-t-elle ajouté.

Il faut souligner par ailleurs que joint au téléphone, Ousmane Mbia Kaba, président du Mouvement Citoyen pour l’Électrification de la Haute Guinée qui a manifesté face au régime d’Alpha Condé pour l’amélioration de la desserte du courant dans le Nabaya, entend dès ce vendredi prochain remobiliser ses troupes, en vue de reprendre les manifestations de rue.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :