Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Journée internationale des personnes âgées : dix recommandations faites au Gouvernement 

L’humanité célèbre chaque 1er octobre la journée internationale des personnes âgées (JIPA). En Guinée, cette fête du 3e âge a été célébrée en différé le 3 octobre à Conakry sous le thème : « Reconnaissance du rôle des aînés dans la consolidation du tissu social ».

À l’occasion de cette fête qui s’étend, cette fois-ci, sur une semaine, le Gouvernement a invité à Conakry 16 personnes les plus âgées du pays dont cinq femmes. Parmi elles, il y en qui ont dépassé les 100 ans. Elles ont été logées dans un hôtel huppé de la capitale à la charge des autorités de la Transition.

En marge de ces festivités, la Fédération des personnes âgées et des retraités de Guinée (FAPARGUI) a remis à la ministre de la Promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, Aïcha Nanette Conté, le cahier de plaidoyers comportant dix recommandations adressées au président de la Transition. Il s’agit de « l’adoption d’une loi sur le vieillissement; l’octroi d’un siège à la FAPARGUI; prise en charge sanitaire des personnes âgées dans les hôpitaux et centres de santé; plaidoyer pour la revalorisation des pensions des retraités et leur paiement à temps par mensualité; octroi d’une subvention à la FAPARGUI dans le Budget national de développement (BND); ratification du protocole de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatifs aux droits des personnes âgées; inscription des personnes âgées dans le registre social unifié (RSU); élaboration de la politique nationale sur le vieillissement; extension de l’étude sur le vieillissement sur l’ensemble du territoire national en zone urbaine et rurale; recensement des personnes âgées au niveau national en vue de la digitalisation des données et élaboration des cartes de membres ».

Mme Aïcha Nanette Conté a rappelé le manque de valorisation du statut des personnes âgées, avant d’insister sur l’importance des personnes âgées dans la cohésion sociale : « Les jeunes générations cherchent à s’émanciper de la tutelle des aînés et le statut social des personnes âgées est moins valorisée qu’au paravent. Conscient de la pertinence du rôle important des aînés dans la consolidation du tissu social, le Gouvernement guinéen, sous le leadership du Colonel Mamadi Doumbouya, a dédié une semaine entière à la célébration de nos doyens. »

Cette année, quatre actions sont inscrites à l’ordre du jour de cette journée internationale des personnes âgées. « S’inscrivant dans cette logique, mon département, dont la mission repose sur l’inclusion de tous et la protection des entités souvent oubliées organise l’édition 2022 sous le signe de l’innovation à travers quatre grands axes. Premièrement, une campagne d’identification et de reportages télévisés sur les personnes les plus âgées du pays. Cette opération nous a permis de réaliser des portraits sur quelques baobabs à Conakry, à l’intérieur du pays et de recueillir de riches messages profitables aux jeunes générations. Ensuite, l’organisation d’une journée de réflexion sur les problèmes liés au 3e âge et au vieillissement. Cet atelier se conclut suivant l’élaboration d’un cahier de plaidoyers comportant dix recommandations et au sujet desquelles j’ai pris l’engagement d’en informer le gouvernement. Troisièmement, une cérémonie de mobilisation sociale pour le plaidoyer. Cet événement s’enchaînera avec une excursion touristique pour faire découvrir à nos hôtes quelques sites emblématiques de la capitale.

Enfin, une campagne de dépistage et de prise en charge de certaines maladies liées au vieillissement. À ce titre, 400 aînés bénéficieront des consultations médicales gratuites avec possibilité de prise en charge des cas critiques », a-t-elle expliqué.

Dans la journée du 3 octobre, ces personnes âgées ont pu visiter certains sites emblématiques de la capitale. Il s’agit notamment le palais du peuple, le camp Almamy Samory Touré et son bord de mer, la mosquée Fayçal et le mausolée de Samory Touré, Sékou Touré et Saïfoulaye Diallo,  l’Université Gamal Abdel Nasser  et le CHU DONKA.

Ce 4 octobre 2022, la ministre Aïcha Nanette Conté a accompagné ces personnes âgées à l’ouverture des classes des écoles primaires FEDERICO MAYOR de Sandervalia et l’école primaire 02 octobre d’Almamya dans la commune de Kaloum (Conakry). Elle était accompagnée du Ministre Secrétaire général du Gouvernement,  Abdourahamane Sikhé CAMARA.

« En séjour à Conakry dans le cadre des activités de la JIPA, j’ai tenu à ce que nos aînés prodiguent des conseils aux élèves afin de les sensibiliser autour des valeurs cardinales, comme : le travail, la discipline et l’amour de la Nation », a indiqué Aïcha Nanette Conté, avant d’ajouter que « poser les bases d’une école plus performante au service d’une nation forte, tel est l’un des objectifs de cette transition ».

Lire vidéo:

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...