Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Inondations à Conakry : les pelleteuses reprennent du service dans les zones critiques

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma a officiellement lancé ce samedi 10 juillet à Conakry les opérations d’ouverture des points critiques susceptibles de provoquer des cas d’inondation en cette période de grandes pluies. Il était en compagnie de son homologue de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Papa Koly Kourouma et du gouverneur de la Ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura.

Dans le feu de l’action à Dixinn, le ministre Ibrahima Kourouma a rappelé que chaque année, à la veille de chaque saison des pluies, le président de la République, le Pr Alpha Condé instruit son département de prendre les dispositions afin que les populations vivent dans les meilleures conditions.

« Cette année, il y a une particularité, nous avons bénéficié de l’accompagnement du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement pour qu’en plus de l’ouverture et des démolitions, que les gravats ne restent pas sur place, qu’ils soient immédiatement transportés. Parce que leur présence pourrait être d’autres sources d’inondations », a-t-il remarqué.

A en croire le ministre Kourouma, le souhait du chef de l’Etat et de tout le gouvernement, c’est de créer les conditions optimales devant permettre aux populations d’être en sécurité dans leur habitat pendant les grandes pluies.

« Nous avons parcouru certains endroits de la commune de Dixinn, c’est véritablement une calamité si les dispositions ne sont pas prises à temps. Il faut que la population comprenne que le souci du président de la République est d’éviter à ses concitoyens où qu’ils se trouvent des risques d’inondation en saison pluvieuse. C’est une instruction que nous sommes en train d’exécuter pour que les citoyens vivent décemment. Cette opération va durer pendant toute la saison des pluies. Elle ne vise personne. L’objectif principal, c’est de permettre aux populations de vivre dans les meilleures conditions », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Papa Koly Kourouma, a indiqué que, récemment, les différents ministères, à savoir la Ville et de l’Aménagement du Territoire, des Travaux Publics et de l’Hydraulique et de l’Assainissement ont compris la nécessité d’entreprendre des actions concertées face à certaines situations.

« C’est pourquoi, ils ont créé un cadre de concertation pour discuter de l’ensemble des thématiques sur les points inondables pendant la saison pluvieuse. Il s’agit de déterminer les causes et proposer des solutions. Dans la commune de Dixinn, nous avons constaté que les canaux d’évacuation sont totalement obstrués par des citoyens. Cela fait que l’eau ne trouvant pas de passage, envahissent les maisons avec force. Ce qui entraîne des dégâts et des cas de mort », a-t-il souligné.

Après l’étape de Dixinn, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire Dr Ibrahima Kourouma et sa suite ont mis le cap sur Bonfi, dans la commune de Matam et Sonfonia, dans Ratoma.

Lire vidéo :

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :