Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Incendie dans le Ziama : 81,76ha touchés, la ministre Lamah fait le constat et annonce plusieurs mesures

A Macenta où la forêt classée de Ziama a été touchée par des incendies depuis le 13 février, la ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Louopou Lamah qui a conduit une forte délégation de son département dans la région forestière, a tenu à remercier les populations de Macenta, de Sérédou et de Kouankan pour leur « action patriotique » qui a contribué à maitriser le feu.

« Grâce à votre détermination, le feu qui consumait cette forêt riche, historique et regorgeant une diversité biologique impressionnante a vite été maîtrisé. Et donc, ce bijou sera encore conservé pour longtemps en vue de la protection des espèces emblématiques floristiques et fauniques qui y vivent », a-t-elle reconnu au nom du Premier ministre Mohamed Béavogui et du Président de la Transition, le colonel Mamadi Doumbouya.

Et de poursuivre : « le ministère de l’Environnement et du Développement Durable que j’ai l’honneur de diriger, par ma voix, remercie tous ceux et celles qui ont œuvré à circonscrire ces brasiers, notamment les autorités civiles et militaires, les populations riveraines de la forêt classée de Ziama, les partenaires techniques et financiers du pays, ainsi que les conservateurs de la nature des préfectures de Macenta et de N’Zérékoré pour les efforts inlassables déployés à cet effet. »

Pour la ministre Lamah, ‘’l’engagement de tous contre ces feux, dénote l’opposition des uns et des autres à la disparition des espaces forestiers en Guinée. Il voudrait que cette union soit déployée en faveur de la sensibilisation contre les feux à proximité des forêts classées. « Le Gouvernement compte énormément sur vous, surtout les jeunes, les femmes et les hommes pour l’atteinte de ces objectifs », a-t-elle lancé aux populations. Alors, la ministre de l’Environnement a scandé à plusieurs reprises : « Plus jamais ça à Ziama !  Plus jamais ça à Ziama ! Plus jamais ça à Ziama ! »

Une superficie totale de 81,76 ha a été touchée par l’incendie, soit 0,068% de la réserve totale.

Il faut signaler que selon le gouvernement, les origines de ces feux déclenchés le 13 février dans le Ziama sont domestiques. Une cinquantaine de conservateurs de la nature, appuyée par 76 jeunes volontaires des communautés riveraines ont été déployés.  Le système d’alerte d’incendie Nasa Fire a révélé que 81,76 sur une superficie totale de 11909 ha ont été traversés par le feu.

Après ces incendies, le ministère de l’Environnement et du Développement durable prône la poursuite des investigations pour situer les causes du déclenchement du feu. Mais aussi, le respect du calendrier de la campagne des feux précoces, la création et l’équipement d’une brigade de lutte contre les feux dans la réserve de Ziama, la formation à l’utilisation du système d’alerte incendie NASA, l’élargissement des mêmes actions aux autres aires protégées de la Guinée…

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :