Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : SOS Villages d’Enfants et les autres acteurs de la protection de l’enfant se réengagent pour cinq ans

Mercredi 9 mars, au lendemain de la signature du quatrième accord-cadre entre SOS Villages d’Enfants Monde-Luxembourg et ses partenaires guinéen et sénégalais, les acteurs de la protection de l’enfant en Guinée se sont réunis pour définir les rôles des uns et des autres en vue d’une meilleure coordination des actions. Durant ces deux jours, SOS Villages d’Enfants Guinée a surtout partagé ses contributions au renforcement du système de protection de l’enfant en Guinée.

Les participants de cet atelier de deux jours sont venus de SOS Villages d’Enfants Guinée, mais aussi de SOS Villages d’Enfants Monde-Luxembourg (au nombre de trois), du ministère de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, de la justice, de la police… « En prenant part à vos côtés à cette importante rencontre qui marque le point de départ du nouveau programme 2022-2026, j’éprouve un sentiment de joie », a exprimé Oumou Hawa Camara, la directrice nationale adjointe de l’Enfance, qui a officiellement lancé les activités mercredi 9 mars.  Madame Oumou Hawa Camara croit que les actions envisagées s’inscrivent dans la logique du renforcement des acquis obtenus dans la protection des enfants en Guinée. « Les structures que nous représentons tous ici se doivent de s’approprier du nouveau cadre d’intervention de notre partenaire SOS Villages d’Enfants en vue d’accompagner, d’impulser et de faciliter sa mise en œuvre en relation avec notre vision d’améliorer l’offre des services de prévention et de protection des enfants », a-t-elle recommandé aux participants.

« L’atelier qui nous réunit aujourd’hui est un atelier que je pourrais qualifier de changement de paradigme. Pourquoi ce changement de paradigme ? Parce que cet atelier voulait juste mettre tous les acteurs qui interviennent dans le système de protection des enfants en République de Guinée autour d’une table pour se remémorer et réviser les rôles et les responsabilités de chacun et en quelque sorte renouveler les engagements, chacun en ce qui le concerne…», a davantage expliqué Richard Watchinou, directeur national de SOS Villages d’Enfants Guinée. « Pour nous autres, acteurs qui accompagnons l’Etat guinéen dans la mise en œuvre de sa stratégie de protection de l’enfant, nous ne pouvons que nous réjouir d’un tel évènement », a-t-il dit, lui qui a invité les participants à être suffisamment ouverts et réceptifs pour être suffisamment prêts à aller de l’avant.

Présent à cet atelier, le directeur administratif et financier de SOS Villages d’Enfants Monde-Luxembourg,  Khémara ITH – qui a signé mardi, l’accord avec SOS Villages d’Enfants Guinée et Sénégal –, s’est dit honoré (en tant que SOS Villages d’Enfants Monde)  de participer à cet atelier d’échanges et du partenariat qui lié SOS Villages d’Enfant et tous les acteurs du système de protection des enfants en République Guinée. « Cet atelier s’inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie de coopération et de développement de SOS Villages Monde. Notre stratégie vise à accompagner la participation des Associations nationales à mettre en œuvre les politiques nationales de protection de l’enfant », a rappelé Khémara ITH. Et d’ajouter : « nous le faisons à travers et grâce au soutien du ministère des Affaires étrangères et Européennes du Luxembourg qui a signé un accord-cadre de cinq ans, qui s’étendra donc jusqu’en 2026 et qui permettra à SOS Villages d’Enfants Guinée – avec l’appui des partenaires – à viser deux ambitions que nous partageons avec ceux qui sont autour de cette table.»

Parlant de ces deux ambitions, Khémara a indiqué que la première est l’amélioration de la prise en charge et de la protection des enfants et des adolescents. Alors que la seconde, qui est la nouveauté dans cet accord-cadre, est l’accompagnement des jeunes vulnérables dans leur parcours vers une vie adulte autonome.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :