Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Protection des enfants : signature à Conakry du quatrième accord-cadre des SOS Villages d’Enfant

Mardi 8 mars, dans un réceptif hôtelier de Conakry,  le directeur administratif et financier de SOS Villages d’Enfants Monde-Luxembourg  Khémara ITH et les directeurs nationaux des  SOS Villages d’Enfants Guinée et Sénégal ont lancé le quatrième accord-cadre qui va permettre de poursuivre jusqu’en 2026  les activités de protection des enfants  en Guinée, au Niger, au Sénégal et en Ouzbékistan – SOS Villages d’Enfants au Bénin rejoint ce contrat cadre. L’accord a été signé en présence de monsieur Akoye Hector Guilavogui, directeur national de l’Enfance, représentant de la ministre de la Promotion féminine et de l’Enfance et des Personnes vulnérables à la cérémonie.

« Aujourd’hui, nous sommes vraiment ravi de signer ces  accords avec vous, car nous avons aucun doute qu’ils seront fructueux et que de nombreux enfants, de nombreuses familles et de nombreuses femmes en bénéficieront dans nos pays », a exprimé monsieur Khémara ITH avant la signature de l’accord avec Richard Watchinou et Salimata Gaye Diagne, respectivement directeur pays de SOS Villages d’Enfants Guinée et directrice pays de SOS Villages d’Enfants Sénégal.

« Des résultats positifs »

Le nouvel accord qui bénéficie aujourd’hui aux quatre partenaires ouest-africains de SOS  Villages d’Enfants Monde Luxembourg (SOS Lu) témoigne de la confiance du gouvernement luxembourgeois à l’ONG devenue une référence dans la protection des enfants. Monsieur Khémara ITH a même indiqué que le financement public accordé à son ONG a été augmenté de 30 %, soit un budget global de 15 millions d’euros. Ce nouveau financement permet en tout cas à SOS Lu et ses partenaires de se réengager pour cinq ans dans ces différents pays. « Et ce n’est probablement pas fini », espère Khémara ITH qui a exprimé sa satisfaction du travail de ses partenaires à travers le monde. « On a des partenaires solides, des partenaires qui se renforcent, qui agissent de mieux en mieux à des niveaux de l’Etat de plus en plus élevés. On est vraiment ravi de ces résultats positifs qui, d’ailleurs, sont reconnus par nos gouvernements », a-t-il dit.

Former les jeunes, renforcer la dynamique des États…

En Guinée, la signature de cet accord-cadre va permettre au bureau national de SOS Villages d’Enfants d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de sa stratégie de protection de l’enfant. « Dans l’exécution de cet accord-cadre, c’est un montant de 3 668 000 euros qui sera injecté pendant cette période (‪2022-2026‬). Donc, ce que nous voulons faire, c’est de toucher plusieurs enfants, plusieurs familles et plusieurs femmes de nos différentes communautés. Parce que quand on parle d’enfants, on ne saurait occulter le rôle de la femme… », a dit Richard Watchinou. Déjà, a indiqué le directeur pays, l’ONG touche directement près de 4 000 enfants et indirectement environ 13 000 enfants en Guinée.

 « C’est un plaisir pour moi d’être là aujourd’hui en Guinée pour signer cet accord cadre avec SOS Villages d’Enfants Luxembourg dans le cadre du financement des programmes d’accompagnement des communautés, des familles et des acteurs de la protection de l’enfant et du renforcement des systèmes de protection de l’enfant… », a dit Salimata Gaye Diagne qui a indiqué qu’avec  ce 4ème accord, les SOS Villages d’Enfants iront au-delà des actions précédentes. De fait, ils vont désormais  accompagner les jeunes filles et garçons des familles bénéficiaires vers l’emploi via la formation professionnelle.

Akoye Hector Guilavogui s’est réjoui de la signature de cet accord-cadre qui « va renforcer davantage » la dynamique à l’intérieur des Etats quant au renforcement du mécanisme de protection de l’enfant. « Nous sommes donc  heureux de savoir que le réseau des Villages d’Enfants à travers le monde se donne la main pour accompagner les différents programmes de l’Etat. Nous exprimons notre satisfaction par rapport à cela », a-t-il dit, au nom du ministère de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :