Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée  : l’ONU demande la levée immédiate de l’interdiction des manifestations

Le Bureau des Droits de l’homme des Nations Unies s’ajoute aux contestataires de l’interdiction des manifestations par les autorités de la transition. Ce lundi 30 mai 2022, il a exigé des autorités de la transition en Guinée la levée de cette  interdiction.

Pour le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, cette décision s’inscrit dans la violation des normes et standards internationaux en matière de droits de l’Homme et constitue un recul sur la voie du renforcement de la démocratie et de l’État de droit. « Les mesures annoncées pour restreindre les rassemblements publics et les manifestations ne sont pas conformes aux principes de nécessité et de proportionnalité », a déclaré dans un communiqué, Seif Magango, porte-parole du Bureau Afrique du HCDH.

 « Nous notons que cette décision intervient à un moment où les acteurs politiques et la société civile du pays ont exprimé leur mécontentement après l’annonce des autorités militaires sur  la période de transition en cours, qui durerait 36 mois », a ajouté le porte-parole du Haut-Commissariat.

Pour l’ONU,  le respect des droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique sont essentiels au « maintien d’une société inclusive, pacifique et résiliente ». D’ailleurs, le HCDH encourage les autorités de la transition à « assurer une protection réelle et significative de l’espace démocratique« .

Parlant de respect des droits de l’Homme, les services de la Haute-Commissaire Bachelet se sont inquiétés de la récupération des biens immobiliers de l’Etat. Pour l’ONU, « cette démolition de propriétés privées à Conakry, Siguiri et Nzérékoré est menée alors que des recours étaient encore en instance devant les tribunaux ».

Par ailleurs, l’ONU entend continuer à soutenir les autorités guinéennes dans leurs efforts pour assurer « une transition réussie et respectueuse des droits de l’homme et pour progresser vers le retour à l’ordre constitutionnel ».

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :