Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

«Gouverner autrement» décapité : Matata Ponyo, son promoteur dans de sale drap en RDC

L’ancien Premier ministre de la République démocratique du Congo, jusque-là en service à Présidence de la République de Guinée où il coordonnerait des actions gouvernementales semble rattrapé par sa gestion dans son propre pays. En tout cas, la Cour de cassation de la RDC demande la levée de l’immunité pour qu’il puisse être entendu par la justice.

Coup de théâtre. Il s’agit de la gestion des fonds d’un parc agro-industriel.  Un montant astronomique de 285 millions de dollars US dont plus de deux-tiers (205 millions) auraient été détournés. Ironie du sort, c’est l’inspection générale des finances de la RDC qui épingle celui qui vend présentement son «expertise en gouvernance »  à Alpha Condé. Il est reproché à celui qui a récemment formé les membres du gouvernement guinéen (…) d’avoir attribué seul ce juteux marché à un partenaire Sud Africain (Africom), qui n’a que 3 ans d’existence, en violation totale des procédures en la matière.

En réaction à ce dernier développement, alors qu’il avait nié toute implication dans ce dossier en tant que Premier ministre d’alors, Augustin Matata Ponyo crie à une manipulation politique de la justice mais s’apprête à y faire face.

Sur un Twitter, l’avant dernier Premier ministre de Joseph Kabila publie : «de Conakry où je me trouve au service de l’Afrique, j’ai décidé d’écourter mon séjour de travail et de rentrer à Kinshasa pour faire face à une justice politiquement instrumentalisée. Je suis fier d’avoir servi mon pays dans la transparence et crois en la force de la vérité».

A noter que le torchon brûle entre l’actuel président Félix Tshisékedi et le camp de son prédécesseur avec qui il a rompu l’alliance qui a permis Kabila de quitter le pouvoir après de 20 ans de règne en RDC.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...