Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Fndc : Mandat d’arrêt international contre Sékou Koundouno

Le tribunal de première instance de Dixinn vient de lancer un mandat d’arrêt international contre Sékou Koundouno, administrateur de la plateforme de la société civile Balai Citoyen et responsable des stratégies du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). « C’est dans le cadre de l’exécution de la commission rogatoire  numéro 003 du 14 octobre 2020 du doyen des juges d’instruction de première instance de Dixinn  que Sékou Koundouno a régulièrement été convoqué par l’officier enquêteur de la Direction centrale de la police judiciaire à l’effet d’être entendu sur les chefs d’infractions d’association de malfaiteurs, incendie volontaire, troubles à l’Etat par le massacre, la dévastation ou le pillage, participation à un mouvement insurrectionnel et menace par le biais d’un système informatique », indique le doyen des juges, Elhadj Ousmane Coumbassa.

Le juge d’instruction poursuit en indiquant que « Sekou Koundouno a, dès l’interpellation de certaines personnes, pris la fuite en se soustrayant ainsi à la procédure d’information ouverte à charge et à décharge pour éclairer sur le déroulement des faits.  Il a, de l’étranger, continué à publier des messages de nature à troubler la sécurité et l’ordre publics.»

À lire aussi

Le juge d’instruction ordonne alors à tout officier de police judiciaire et à tout agent de la force publique de rechercher et de conduire Sékou Koundouno  à la Maison d’arrêt de Conakry.

Au moment où nous publions cette information ce mercredi, Sékou Koundouno anime un atelier en France sur la « criminalisation des mouvements sociaux par les gouvernements africains  avec un accent particulier sur la situation en Guinée et au Sahel ». Du moins, c’est ce qu’il a publié ce matin sur page Facebook.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...