Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Exclusif-Face aux dysfonctionnements des ministères: le col Doumbouya tape du poing sur la table

Un peu plus de cinq mois après le putsch des Forces spéciales qui a emporté le régime d’Alpha Condé et presque trois mois après la formation du gouvernement, force est de constater aujourd’hui que les ministères ainsi que les services centraux de l’administration peinent à prendre leur marque.

Tâtonnement, amateurisme, inexpérience, crocs-en-jambe, machinations, délations, méfiance, défiance sont, entre autres, maux qui sont en train de prendre dangereusement possession de l’âme et du corps de l’administration publique guinéenne. Au grand dam des usagers et surtout du colonel Mamadi Doumbouya qui pourtant n’a jamais fait mystère de sa volonté et de son engagement à faire renaitre l’administration de ses cendres.

Dans la plupart des départements ministériels, l’union sacrée, le respect de la hiérarchie, la loyauté, l’engagement, la collégialité, la solidarité, l’esprit républicain qui sont autant de vertus ou valeurs cardinales devant caractériser le rapport entre un responsable et son subordonné dans le fonctionnement de toute administration, semblent foutre le camp.

Excédé par ces querelles byzantines et autres dysfonctionnements notoires qui plombent la bonne marche de l’appareil administratif, le président de la Transition, chef de l’Etat, le colonel Doumbouya a réuni ce mercredi 9 février au palais Mohammed V, le Premier ministre, l’ensemble des ministres du gouvernement, leurs Secrétaires généraux et chefs de cabinet pour leur lancer un sévère rappel à l’ordre, a-t-on appris ce soir d’une source proche du CNRD.

A en croire notre interlocuteur, le colonel Doumbouya a instamment appelé les ministres et leurs collaborateurs immédiats à remédier rapidement à ces dysfonctionnements faute de quoi, il fera inéluctablement tomber des têtes.

Et comme pour ne laisser aucune chance pour les plus opiniâtres et incrédules, le colonel Doumbouya, sur un ton martial, leur aurait lancé ceci : « vous voulez le budget alors que vous n’avez pas de plan. Moi, je suis militaire, vous me voyez aller à un combat sans plan… »

Avec ce premier décollage raté de « Air Forces Spéciales », pardon ce dysfonctionnement quelque peu ahurissant enregistré dans les ministères et services centraux, l’on est en droit de s’interroger à quoi ont vraiment servi ces nombreux et dispendieux séminaires  organisés récemment à Conakry et bien avant à Kalia ( cette garnison qui était censé inculquer dans l’esprit de nos nouveaux hauts commis de la République la combativité, la discipline, la loyauté, la notion de servir la nation, le don de soi…, des valeurs pourtant sacrées chez les militaires.)

Lire aussi l’article : https://guineenews.org/inexperience-et-amateurisme-des-cadres-promus-ladministration-cnrd-a-lepreuve-de-la-realite/

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :