Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Elysian

Décret : voici les attributions, l’organisation et le fonctionnement  de L’ANADER

Après le décret sur l’institut guinéen de normalisation et de métrologie, un autre a été lu à la télévision nationale toujours ce samedi 7 janvier. Il s’agit de celui « portant attributions, organisation et  fonctionnement de l’agence nationale des énergies renouvelables ».

Dans les dispositions générales situées au 1er chapitre dudit décret, il est indiqué que « l’agence nationale des énergies  renouvelables (ANER) est un établissement public à caractère administratif doté de la personnalité juridique et jouissance de l’autonomie financière et de gestion. » Et qu’elle « …est placée sous la tutelle technique du ministère en changé de l’énergie et sous la tutelle financière et sous la tutelle financière du ministère en charge des finances ».
Concernant ses attributions déclinées au chapitre deux de l’acte présidentiel, il est dit à propos que « l’agence nationale des énergie renouvelables de niveau hiérarchique équivalent à une direction de l’administration centrale, a pour attributions, de promouvoir le développement et l’utilisation des énergies renouvelables en République de Guinée.  » le même chapitre précise: « elle est particulièrement chargée de participer à l’élaboration d’un cadre législatif et réglementaire attractif pour le développement et la promotion des énergies renouvelables (…) en République de Guinée. »

Aussi: « identifier et exploiter les mécanismes de financement innovants pour le développement et l’utilisation des énergies renouvelables ». Également: « assurer la maîtrise d’œuvre des projets d’énergie renouvelables ». Et « promouvoir des programmes et projets d’énergies renouvelables, promouvoir l’entrepreneriat local dans le domaines des énergies renouvelables, participer au suivi du respect des normes en matière d’énergies renouvelables, élaborer et exécuter des programmes d’information, d’éducation et de communication relatifs aux énergies renouvelables, promouvoir le transfert des technologies de compétence dans le domaines des énergies renouvelables, créer et mettre à jour le répertoire des entreprises évoluant dans le domaine des énergies renouvelables, apporter des appuis, conseils aux acteurs du sous-secteur des énergies renouvelables, participer aux études prospectives pour le développement des énergies renouvelables, participer à l’identification, à l’évaluation et l’exploitation du potentiel d’énergies renouvelables, assurer le suivi et l’évaluation de l’exécution des projets et programmes d’énergies renouvelables, participer à la réalisation des études techniques, économiques et financières des projets relatifs aux énergies renouvelables et d’assurer le suivi de leur mise en œuvre ».

Dans ses dispositions finales, le décret stipule que « les détails de l’organisation et le mode de fonctionnement de l’agence nationale des énergies renouvelables sont déterminés par le conseil d’administration  sur proposition directeur général ».

Document transcrit par Thierno Souleymane pour Guinéenews

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...