Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Dalein, ANAD et FNDC: les divergences aplanies mais le protocole d’accord attend

La plénière de l’alliance nationale pour l’alternance démocratique a eu lieu hier lundi 30 août, comme l’annonçait Guineenews un peu plus tôt dans la journée. Et si le protocole d’accord entre l’ANAD et les anciens partis du FNDC était à l’ordre du jour, c’était pour tirer les choses au clair, pas pour la signature du document qui devrait attendre encore.

Le coordinateur adjoint de la communication de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), sollicité par nos soins ce soir à cet effet l’a confirmé. Dans son message que nous avons reçu, Joachin Baaba Millimouno confirme aussi que «le sujet des discussions en cours avec les partis politiques membres du FNDC a également été abordé», parmi «plusieurs sujets dont…la situation des prisonniers politiques détenus depuis près d’un an sans jugement», indique-t-il.

Concernant la crise à l’ANAD, notre interlocuteur déclare que «ce qui est archifaux: il n’y a ni crise, ni malentendus, ni divergences, ni mésentente », précisant à l’avance que «les partis membres de L’ANAD ont appris dans la presse que la coalition serait au bord de l’implosion».

Toujours selon M. Millimono, «en raison des points de convergence entre les Partis politiques membres du FNDC (PEDN, UFR et MODEL) et ceux de l’ANAD …les partis membres des 2 coalitions ont exprimé leur ferme volonté à se mettre ensemble pour parachever la lutte ». Et d’insister «qu’à cet égard, il n’y a aucun problème, les discussions sont en cours avec les partis politiques membres de l’ANAD».

À lire aussi

Ce qui contredit tout de même un membre de l’UFDG  qui confiait à Guineenews dans la journée  que les discussions entre «les deux parties avaient déjà trouvé un accord » et que «le retard de la signature du protocole d’accord  est dû à des problèmes techniques».

Et c’est là qu’il y a anguille sous roche. En effet, si nos sources à l’ANAD corroborent la version selon laquelle les discussions sont terminées entre Dalein et les anciens partis membres du FNDC, elles ne sont pas moins claires que « la réponse de ces derniers reste toujours attendue ». En ce sens qu’à leur option de signer seulement avec le président de l’UFDG au nom de l’ANAD, il est plutôt question que chaque parti appose sa signature en bas de l’accord. Un point sur lequel Cellou  aurait  rassuré ses partenaires membres de l’ANAD qui ne comprennent pas ce qui pousse les anciens membres du FNDC à ne vouloir signer qu’avec Cellou alors que ce n’était pas cela le schéma initial.

 Ce qui suppose que si la réunion de ce lundi permet d’aplanir les divergences au sein de l’ANAD, elle a également le mérite d’établir que le rapprochement que tentent les anciens premiers ministres risquait de ne pas faire que des heureux au sein de l’opposition.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...