Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Culture : Vers la modernisation du Musée national de Sandervalia

Comment changer l’image du Musée national de Sandervalia, situé au cœur de la presqu’Île de Kaloum et lui impulser une nouvelle dynamique?

En Guinée, les responsables de la culture y réfléchissent dans ce sens avec l’appui du projet Museum futures Africa de l’Institut Goethe d’Allemagne qui couvre six pays africains notamment le Sénégal, la Guinée, le Kenya, l’Afrique du Sud, l’Ouganda et le Nigeria.

C’est dans ce cadre que cet Institut organise depuis la fin de l’année 2020, des séances de formation axées sur la numérisation du musée national de Sandervalia à l’intention des acteurs de la culture et du patrimoine historique.

Ainsi, ce 02 juin 2021, une rencontre entre les cadres du musée et le personnel de l’institut des arts de notre pays a eu lieu au sein du musée national de Sandervalia pour parler des mécanismes d’innovation dans le but d’inciter le public à une large fréquentation au sein de cette galerie historique.

Le but de l’Institut Goethe est de soutenir les musées qui cherchent à impulser le changement au sein de ces institutions muséales, en facilitant l’apprentissage entre pairs et au sein de certains musées africains. Cette démarche encourage les bénéficiaires du projet à mener d’études constituées de personnes internes, d’experts et artistes externes afin de trouver de nouvelles façons de collecter, de rechercher, de médiatiser et de faire inclure les communautés à la digitalisation de ce sanctuaire d’exposition.

A cette occasion, l’enseignant chercheur à l’Institut supérieur des arts, Mory Kanté de Dubréka, Souleymane Keita a déclaré que “Nous sommes en groupe d’études à la demande du musée national de Guinée qui a eu un appui de l’Institut Goethe d’Allemagne”.

Poursuivant, M. Kéita dira que “Nous travaillons au rythme de deux séances par mois jusqu’à novembre 2021. On n’a évacué un premier curriculum qui était un dossier qui consistait à faire l’état des lieux de notre musée. Le deuxième curriculum sur lequel nous travaillons maintenant, réfléchit sur notre vision du musée. La finalité, c’est de projeter le musée national dans le futur en comptant sur les technologies de l’information et de la communication”.

Tout ceci concourt à la modernisation du musée qui se traduira par la numérisation des expositions, à travers la virtualisation des expositions physiques.

De son côté, Boubacar Diallo, conservateur au musée national de Guinée a évoqué la nature de cette rencontre dont “l’objectif est de mener des réflexions autour des possibilités, des moyens et des outils qu’on pourrait exploiter pour changer notre musée et attirer beaucoup plus de visiteurs et surtout changer l’image de notre musée qui est un patrimoine national”.

Pour lui, l’Institut Goethe veut aider à “africaniser” les musées qui “auparavant étaient des musées coloniaux. Nous allons avoir un partenariat d’échanges, d’expériences, d’enrichissement, de collectes et de méthodes de conservation et de diffusion du patrimoine national”.  Car, l’objectif final est non seulement la sauvegarde des patrimoines culturels africains mais aussi leur valorisation.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir