Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Crise à la Feguibasket : le ministre Béa accuse, la Fédération réplique…

Dans un communiqué daté du 7 février, le ministère en charge des Sports exprimait son amertume face à la « diffusion sur les réseaux sociaux d’un communiqué de la Fédération Guinéenne de Basketball  (Sans préciser lequel alors qu’on parle de bicéphalisme au Ministère) accusant le Ministre Lansana Béa Diallo de monter une crise de toute pièce au sein de ladite fédération ». Béa Diallo a tenu à informer l’opinion nationale que cette crise date de 2019 deux ans avant l’installation du ministre Béa Diallo.

En réplique, la Fédération Guinéenne de Basketball dirigée par Sakoba Keita a exprimé sa stupeur face au communiqué du ministre. La FEGUIBASKET rappelle  que le 5 février 2022, des jeunes filles ont été empêchées par la police, sur demande du Ministère de la Jeunesse et des Sports, de jouer sur le terrain de la Junior NBA construit par la FGBB dans l’enceinte du stade du 28 septembre de Conakry. « Cette situation choquante pour les jeunes présents sur les lieux a été relayée sur les réseaux sociaux et la presse en ligne », indique la Fédération Guinéenne de Basketball, qui a tenu à préciser qu’elle a préféré ne pas communiquer sur cet incident par crainte de ne pas voir les instances internationales sanctionner la Guinée pour ingérence de l’Etat dans les activités fédérales du basketball national.

En somme, la FGBB s’étonne « des allégations mensongères relayées par une minorité de personnes afin de ternir l’image et les efforts de cette jeune et dynamique fédération dont les résultats historiques sont reconnus dans le monde, notamment la seconde plus grosse progression mondiale en 2021. » Malgré que ces allégations aient été préalablement démenties, poursuit la Fédération, un acharnement de fausses rumeurs sur la légitimité de son Bureau directeur est ostensiblement destiné à nuire les bonnes relations entre la FGBB et monsieur le ministre Lansana Béa Diallo.

La FGBB fait remarquer que nonobstant cette interminable cabale, elle a accepté de suspendre le championnat et présenté un plan de réintégration de 4 clubs contestataires. Ce, dans le souci de jouer un rôle fédérateur et démontrer sa bonne foi. « Nous rassurons l’opinion nationale que nos prochaines rencontres avec les autorités sportives du pays marqueront sans nul doute, une issue constructive et définitive, dans le rassemblement, l’unité et la réconciliation », espère la direction de la FGBB.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...