Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Coup d’Etat en Guinée : le général Sékouba se dit prêt à travailler avec le CNRD

Suite à un coup d’État survenu le dimanche 5 septembre dernier, les destinées du pays sont conduites par le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) qui vient d’ailleurs d’initier des consultations nationales inclusives en vue de baliser la voie vers la transition.

Un coup d’État que l’ancien président de la transition guinéenne de 2010 salue à juste avant de féliciter ceux qui l’ont perpétré.

« Je félicite l’Armée guinéenne, à sa tête le colonel Mamady Doumbouya, pour avoir pris sa responsabilité envers le peuple de Guinée. Je demande à l’Armée Guinéenne de resserrer les rangs derrière le colonel président Mamady Doumbouya, parce qu’il est en train de défendre une cause juste et responsable. Et bien entendu, je suis éventuellement à leur disposition », a exprimé le Général Sékouba Konaté chez nos confrères de la radio Espace FM.

Au lendemain de la présidentielle qu’il a dirigée en 2010, cet officier supérieur l’Armée guinéenne s’est vu propulsé en Éthiopie, à la tête d’une certaine unité appelée « Forces en attente », une unité que l’ancien président de la transition guinéenne assimile à une coquille vide, sans aucune opération.

Et depuis son accident survenu en 2015, l’homme est expulsé par plusieurs pays. Ce sont les autorités françaises qui lui ont finalement tendu la perche. Motif de gratitude pour le Général Sékouba Konaté à l’endroit de la France.

« Je profite de l’occasion, parce que vous savez que j’ai été expulsé dans beaucoup de pays, pour remercier le président français, le gouvernement français, le Sénat, le Parlement et le peuple français pour m’avoir ouvert les portes de la France », a témoigné l’invité de l’émission Les Grandes Gueules.

Réagissant au coup d’Etat du dimanche 5 septembre 2021, le Général Konaté semble le trouver à la fois légal et légitime. « Vous savez, il y a eu un coup d’État constitutionnel. Alors, l’Armée n’a fait que prendre sa responsabilité », a-t-il commenté, tout en s’indignant face aux images qui montrent l’ancien président Alpha Condé dans les mains de ses ravisseurs le jour de la chute du pouvoir de celui-ci.

« C’est très regrettable franchement, parce que quand quelqu’un vient au pouvoir, après deux mandats, il faudrait qu’il donne le pouvoir soit à quelqu’un de son entourage, comme l’a fait le président Issoufou. Comme ça, il pourra sortir par la grande porte. Mais sortir comme ça est très déplorable », a fait noter l’officier militaires.

Tout en faisant noter qu’au regard du fait que tous les dés étaient sur la table pour cautionner ce mandat de trop pour Alpha Condé, on devait s’attendre à ce coup de force.

A la question de savoir quel courage l’a-t-il emmené à rendre le pouvoir aux civils, le Général Sékouba Konaté a répondu en ces termes : « Je suis un militaire dans l’âme. J’avais promis aux Guinéens que je respecterai la feuille de route mise en place par les Accords de Ouaga ».

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :