Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Conférence sur « la prospérité de l’Afrique » de la ZLECAF : les défis de la zone, selon Cellou Dalein Diallo 

Eloigné du pays à cause des ennuis politico-judiciaires dont il fait l’objet sous le CNRD, Cellou Dalein Diallo ne se fait pas oublié. Multipliant des rencontres politiques et professionnelles, il ne se passe pas une semaine sans que le principal opposant à Alpha Condé, puis à la junte actuellement au pouvoir, ne fasse parler de lui à travers le monde.

Le dernier événement à inscrire sur cette liste est « la conférence sur la prospérité de l’Afrique » à laquelle le président de l’UFDG dit avoir « participé avec beaucoup d’intérêt ». C’était « du 26 au 28 janvier à Accra, à l’initiative de SEM Nana Akufo Addo, Président du Ghana, et du Secrétariat général de la Zone de libre échange continental africaine (ZLECAF) », informe-t-il sur les réseaux sociaux.

Et d’ajouter que « la conférence qui a regroupé plus d’une centaine de chefs d’entreprise, des hommes politiques, des diplomates et des dizaines d’experts, avait pour thème « La ZLECAF: De l’ambition à l’action : promouvoir la prospérité à travers le commerce continental ». »

En effet, explique l’ancien Premier ministre et député guinéen, « il a été question, au cours de la conférence, des opportunités que la ZLECAF offrira à l’Afrique en termes de prospérité lorsqu’elle sera effective, et, surtout, des contraintes à lever pour qu’elle le soit très rapidement. »

Et de décrire « la modernisation des infrastructures, notamment de Transport et des télécoms, l’augmentation de l’offre énergétique, de la production agricole, l’industrialisation, la formation professionnelle, la digitalisation, l’harmonisation des législations nationales et la libre circulation des personnes » comme « …les principaux défis à relever pour rendre le commerce intra-africain prospère, et la ZLECAF, une source effective de création de richesses pour l’Afrique. »

L’autre information donnée par CDD sur cette conférence qui, dit-il « a formulé de pertinentes recommandations à l’attention des Chefs d’Etat africains visant à lever toutes les contraintes identifiées » est que « le président Nana Akufo Addo a été désigné champion du Protocole de l’UA sur la libre circulation des personnes et du lobbying pour sa ratification diligente par les États membres. »

A noter, précise l’exilé politique de fait, que « la rencontre a été présidée par le Président Nana Akufo Addo qui avait à ses côtés l’ancien Président du Niger, Mahamadou Issouffou, champion de la ZLECAF, et le Secrétaire Général de la ZLECAF, Wamkele Mene.« 

Voir ci-dessous le lien de sa publication
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...