Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Concertations nationales : la production d’un mémorandum unique pour le CNRD divise le mouvement syndical

Le président du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), le Colonel Mamadi Doumbouya a demandé l’unité syndicale pour lui produire un seul et unique mémorandum. Sur le terrain, la rédaction du mémorandum divise les centrales syndicales qui évoluent en rangs dispersés.

Ce jeudi 23 septembre, pendant qu’un groupe de centrales syndicales dont l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) dirigée par Abdoulaye Sow était en conclave à la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) de Amadou Diallo était du côté de la bourse du travail à Kaloum.  Curieusement, chaque groupe affirme avoir regroupé le plus grand nombre de centrales syndicales. Sauf que, ils citent toutes à peu près les mêmes structures syndicales.

Interrogé, le secrétaire général de l’USTG Abdoulaye Sow dira ceci. « Le président du CNRD Mamadi Doumbouya a demandé qu’on lui dépose un mémorandum. Nous avons décidé de choisir un terrain neutre pour nous retrouver. Il y a huit centrales syndicales sur 12 que compte le pays qui se sont donné la main, c’est ce qu’on appelle mouvement syndical guinéen pour produire un mémorandum qui dénonce les tares et qui fait également des contributions pour une transition inclusive et apaisée pour une Guinée nouvelle. 

Ce qui se sont réunis de l’autre côté, sont les syndicats de l’ancien gouvernement. Depuis 2010, ils sont avec le gouvernement. Ils ont pris en otage les institutions que nous avons créées notamment l’INAMO, la caisse nationale de prévoyance sociale et la caisse nationale de la sécurité sociale.  

Nous avons tout fait pour que le mouvement syndical sorte de la division sans succès. Les habitudes ont la vie dure. Ils sont habitués au gouvernement en vilipendant leurs camarades« , explique le camarade Sow.

De son côté, le secrétaire général de la CNTG, Amadou Diallo a promis que c’est un seul et unique mémorandum qui sera déposé. « Nous sommes sur la ligne édictée par le président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya. C’est un seul et unique mémorandum qui sera déposé sur la table des nouvelles autorités militaires du pays. Nous ne sommes plus dans le cadre de la division. Nous sommes dans le cadre de l’unité d’action syndicale. Sur les 13, centrales syndicales, 8 sont présentes. Comme on aime à le dire, la nuit porte conseil, c’est fort possible que toutes les centrales syndicales se retrouvent le lundi à la bourse du travail. Il n’y a pas un autre lieu où se rencontrer en dehors du siège de la CNTG, la centrale syndicale mère du pays« , précise le camarade Diallo.

Il faut par ailleurs rappeler que le chef de la junte militaire, le Colonel Mamadi Doumbouya a insisté qu’il ne tolérera aucune démarche isolée. Ainsi, le CNRD recevra-t-il les deux mémorandums distincts du mouvement syndical guinéen ? Wait and See!

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...