Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Conakry : une histoire de 30 millions GNF défraie la chronique

Conakry, la capitale guinéenne connait ces derniers temps, des histoires ubuesques parfois dignes d’un hollywoodien.  Tenez, presque chaque jour , on se réveille ave  des nouvelles histoires. La dernière est celle des 3000 dollars. 
Une jeune fille du nom de Djan Hadiya Presie, actrice, coach sportive et bloggeuse aurait  selon elle demandé 3000 dollars à un riche homme d’affaires guinéen marié et père  de deux enfants qui répondrait au nom de Dansoko Armenti pour un prêt afin de finaliser un projet. « Ça, c’est ce qu’elle dit ».
En retour l’homme lui aurait répondu que si elle veut avoir cette somme, il faudrait. L’homme d’affaires lui aurait fait des avances. Telles ont été les conditions de M. Dansoko. La conversation entre les deux, a, par la suite, pris une autre tournure. Il n’en fallait pas!
Hadiya Presi n’ayant pas eu gain de cause a ainsi publié sur les réseaux sociaux ses conversations avec des captures d’écran.
Hadiya Presi : « J’ai demandé de l’aide à un homme qui en a plus que les moyens pour pouvoir m’aider, mais il a voulu profiter de moi il m’a offert 30 millions franc guinéens, c’est bcp mais ça n’achète pas ma dignité, buzz ou pas faut voir ça par vous même on en parle dans 30mn incha allah. Avant de vous télécharger les vidéos qui sont bcp plus clair lisez ça d’abord« .
Tout portait à croire que Hadiya avait raison. Mais des parties de leurs conversations ont révélé autre chose.  Et oui comme on vous le disait, c’est bien une histoire digne d’un film rocambolesque. Et ce n’est pas tout.
Quand l’homme d’affaires a fait ses avances, Hadiya Presie n’a pas rejeté mais a dit qu’elle est en train de réfléchir. Elle a dit : « Bon t’inquiètes t’es pas méchant tu dis juste ce que tu veux bon laisse moi y penser plus sérieusement s’il faut coucher avec toi pour finaliser mon projet après tout toi ou un autre qu’est ce que ça peut changer ?« 
Voilà ce qui n’a pas été publié par Hadiya PRESIE.
Depuis plus de 24h des réactions fusent de partout. Certains internautes reprochent Hadiya de n’avoir pas bien fait d’exposer les conversations vu que plusieurs filles font face à cette situation de nos jours.
D’autres par contre la traite de ment***se en ayant non seulement pas publié le reste de la conversation mais aussi pour eux, elle l’aurait cherché.
Voici quelques réactions sur la toile :
Seyd le silencieu : « Donc tu es sur Facebook à faire la comédie moi je cherche mon argent sous le soleil et puis de te donner ça sans te courber ? Et puis tu utilises ça comme buzz pour avoir abonnés? Y’a des filles qui n’ont pas honte go« .
Gnalen Condé : « Tout ça pourquoi ?  L’argent du monsieur c’est son argent ! Il est libre de le donner à qui il veut et à quelles conditions il veut, même les plus vilaines. Ça c’est pas notre problème. Chacun porte sa croix! Maintenant, comme tu dis que ta dignité n’est pas à vendre, pourquoi continuer à discuter avec une personne qui veut monnayer cette dignité ? Si tu étais vraiment honnête avec toi-même tu aurais bloqué ce monsieur dès la première fois qu’il t’a fait cette proposition. En vrai, tu lui a donner l’occasion. En lisant les messages rien ne montre que tu lui a dit non. Dit plutôt que quelque chose s’est gâté et tu veux lui faire payer.
Selon les messages, tu as l’intention de divulguer des images de lui, c’est bas ça, très bas. C’est du chantage et c’est pas bien. Il t’a pas respecté, mais tu ne t’es pas respecté non plus. Il ne t’a pas forcé, cette situation tu l’as voulu. Et en voulant exposer le monsieur tu t’es exposée toi-même. Voilà maintenant que c’est toi tout le monde descend. On se bat pour la valorisation des femmes oui, mais soutenir la bêtété c’est sans moi. Je ne sais pas qui t’a conseillé mais faut plus l’écouter chérie😘 ».
Cette histoire est loin de prendre fin. Disons qu’elle vient juste de commencer. Car où nous sommes ils sont déjà à la gendarmerie et hier Hadiya presie aurait passé sa première nuit en garde de vue à la brigade de recherche de Kipé.
Après son audition, la gendarmerie estimerait qu’elle a porté atteinte à la réputation et a voulu faire un chantage à l’homme d’affaire Dansoko « Armantie ». Jusqu’où ira cette affaire ? Attendons de voir la suite.

 

NB: Guineenews a publié les messages tel qu’ils sont écrits par leurs auteurs

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :