GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Comment fêter l’Aïd El fitr sans accident à Boké ? Voici la stratégie de la police routière

Nous sommes à quelques heures de la célébration de la fête de l’Aïd el fitr. A cette occasion, la direction de la police routière de Boké est en train de prendre des dispositions pour réduire les cas d’accidents de la circulation. Elle interpelle par la même occasion les pères de famille à garder leurs enfants à la maison dont l’âge est en dessous de 10 ans au risque de s’exposés à une sanction.

Au centre-ville de Boké comme d’autres localités environnantes, les accidents de la circulation sont souvent enregistrés lors de la célébration des fêtes faisant des cas morts et de nombreux blessés graves.

A Boké, la police routière s’organise, chaque année, à mettre en place une équipe de veille le jour de la fête pour mieux réglementer la circulation dans le but de limiter les accidents.

Sur le même sujet

A la faveur de cette festivité, le commissaire central de la police reste ferme. Pour éviter d’être sanctionnés le jour de l’aïd el fitr, ce responsable de la police routière interpelle les parents. Car au-delà d’être agent, je suis moi-même père de famille, a-t-il ajouté.

Malgré la détermination des agents de la police routière, les mauvais comportements de certains usagers entrainent souvent des cas d’accidents lqui endeuillent la fête. Une situation qui doit interpeller les uns et les autres dans le respect des règles de la circulation routière à Boké.

« Je vais sillonner la ville de Boké avec mon équipe. C’est mon dernier ultimatum d’ailleurs à toute les familles, tout enfant âgé de trois ans, 5ans qu’on interceptera sur la voie publique, sera trimballer au commissariat central de la police. Donc sur ce, j’invite les familles à maintenir les enfants de moins de 10 ans à la maison. Parce que voir ces enfants marcher seuls dans la rue, en tant que père de famille, me choque », a déclaré Fodé Conté, commissaire de la police routière de Boké.

Faut-il souligner que l’année dernière, nous n’avons pas enregistré de cas d’accidents. Notre souhait cette année, c’est de voir si possible la fête se dérouler sans le moindre accident, espère le patron de la police routière de Boké.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...