Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

CNT : le ministre de l’Économie présente le projet de Loi des Finances rectificative 2022 

Les ministres du pool économique du Gouvernement guinéen ont présenté ce 14 septembre au Conseil national de la Transition (CNT) la Loi de Finances rectificative 2022. C’est le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Moussa Cissé, qui a présenté le volet investissements de cette LFR 2022.

« La préparation de la Loi de Finances rectificative de cette année intervient dans un contexte marqué principalement par le ralentissement généralisé de l’économie mondiale qui s’explique par les répercussions négatives de la guerre en Ukraine sur la production du blé au niveau mondial, la baisse de la croissance. Cette situation a conduit à une contraction économique dû au ralentissement des activités en Chine et en Russie », a, d’entrée de jeu, souligné Moussa Cissé.

Pour cette LFR, il est inscrit dans le volet recettes le montant de 26 192,46 milliards GNF. Il s’agit de 22 314, 76 milliards GNF en recettes fiscales, 1152, 37 milliards GNF en dons et fonds de concours, soit une hausse de 1%.

S’agissant des dépenses, elles se chiffrent à 30 566, 41 milliards GNF, avec une baisse de 41, 25 milliards GNF, soit 0,13%. Elles sont constituées, selon le ministre Moussa Cissé, des dépenses du budget général pour 29 397, 96 milliards GNF et des dépenses des budgets d’affectation spéciale (BAS) pour 1 168, 45 milliards GNF.

« Le budget général est constitué de dépenses courantes pour 19 4, 27 milliards et des dépenses d’investissement pour 10 393,69 milliards. Quant aux dépenses d’investissements, elles sont évaluées à 11 233, 12 milliards en hausse de 83,40 milliards (soit 36,75% du budget national de développement), le solde budgétaire : 4 376,94 milliards GNF correspondant à moins 2,65 % du PIB contre -4 543, 87 milliards GNF, soit 6,63% de la Loi de Finances initiale», a-t-il expliqué.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...