Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Guneenews Orange

Charles Wright sur le budget du procès 28 Sept. : « 13 milliards gnf, c’est insuffisant… »

Lors d’une réunion du comité de pilotage vendredi dernier pour évaluer la progression du procès sur les évènements du 28 septembre, le ministre de la Justice, Charles Wright, a souligné que le budget 2022 de son département ne prévoyait pas de financement pour ce procès qui a débuté le 28 septembre 2022. Depuis le début du procès, 13 milliards de francs guinéens ont été débloqués, mais selon le ministre, cette somme est insuffisante.

Les membres du comité de pilotage ont examiné le rapport financier de ce procès et ont constaté que le montant de 13 milliards de francs guinéens, provenant des réaménagements effectués par les cadres techniques du ministère de la Justice, devait être revu. Selon Charles Wright, les primes des 750 agents de sécurité qui participent au procès devraient coûter 419 millions de francs guinéens par semaine, en plus des frais de carburant réguliers qui s’élèvent à plus de 400 millions par semaine. Le ministre estime que le nombre d’agents de sécurité doit être revu à la baisse.

Il convient de noter que les magistrats ne sont pas inclus dans le budget initial de 13 milliards de francs guinéens. Toutefois, le comité de pilotage a jugé nécessaire d’accorder des primes aux magistrats pour leur participation au procès, ce qui pourrait nécessiter des fonds supplémentaires.

Une source proche du ministère de la Justice a révélé que les 13,25 milliards de francs guinéens ont été mobilisés par l’unité de gestion du projet d’organisation du procès 28 septembre, qui a sollicité des fonds auprès de différents organismes internationaux. Il est à noter que le consulat de l’Autriche a contribué à hauteur de 100 millions de francs guinéens.

Enfin, il convient de rappeler que le procès se tient trois fois par semaine, ce qui implique un coût élevé en termes de carburant et de primes pour les agents de sécurité. Depuis le début du procès, il y a eu au moins 79 audiences, ce qui représente un coût quotidien d’au moins 133 millions de francs guinéens pour le carburant. Il reste à savoir si l’Union européenne, l’ambassade de la France et l’ambassade des États-Unis, qui ont promis de financer ce procès, ont contribué aux 13 milliards de francs guinéens.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...