Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

CEDEAO : La junte guinéenne mise sous pression

Comme annoncé initialement, le cas de la Guinée était aussi à l’ordre du jour du soixantième Sommet de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à Abuja ce dimanche 12 décembre 2021.
Selon une source bien informée, les Chefs d’Etat et de gouvernements en réunion ont effectivement abordé la situation de Conakry et son laborieux processus de retour à l’ordre constitutionnel.
A en croire à notre source, dans le compte-rendu de la rencontre, il apparaît que si la junte guinéenne peut provisoirement se frotter les mains du fait que de nouvelles sanctions n’aient pas été prises contre elle, la CEDEAO maintient la pression sur le colonel Mamadi Doumbouya et son équipe.

En tout cas, selon le document en notre disposition « concernant la Guinée, l’Autorité se félicite de la récente décision des autorités de transition d’autoriser l’ancien président Alpha Condé à rentrer chez lui libre. »

En plus, « lAutorité a été informée par les autorités de transition que le Conseil national de transition sera en place d’ici fin décembre 2021 et proposera un calendrier. »

Seulement, indique le document, « l’autorité reste très préoccupée par le fait que trois (3) mois après le coup d’Etat, un calendrier de retour à l’ordre constitutionnel n’a toujours pas été publié. »

Par conséquent, « elle exhorte les autorités du Conseil national de transition à soumettre rapidement le calendrier des élections qui se tiendront dans les délais indiqués. »

Pour terminer « l’Autorité insiste sur la nécessité de tenir des élections dans le délai de six (6) mois préalablement décidé. » Avant de décider « …de maintenir les sanctions initialement imposées. »

A noter que nous avons tenté de vérifier l’authenticité du document auprès de la représentation de la CEDEAO à Conakry, sans succès.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...