Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Boké : les citoyens se frottent les mains depuis le lancement de l’interconnexion

La desserte du courant électrique 24 heures sur 24 fait des heureux chez plusieurs citoyens détenteurs des cybercafés, des bars, des restaurants mais aussi les femmes au foyer qui désormais peuvent conserver leurs produits. Le lancement du courant de l’interconnexion du poste de Kakoui de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), le 03 septembre dernier, continue d’exprimer largement leurs sentiments de satisfaction.

Boké n’avait jamais connu une desserte du courant dans les ménages 24/24. C’est donc une première pour les habitants de cette zone économique spéciale qui voient désormais l’électricité tous les jours.

Mais, pour des travaux de maintenance à effectuer par endroit, des perturbations seront enregistrées dans certains quartiers de la commune urbaine avant la correction définitive, a conclu le premier responsable de la Guinéenne de l’Electricité a Boké.

Vincent Kamano est propriétaire d’un centre informatique à Tomboyah. Son centre de prestation est l’un des plus fréquentés à Boké. Pour lui, c’est la fin d’un long et pénible calvaire.

« Avant, on achetait de l’essence pour alimenter nos groupes électrogènes afin de travailler. Mais depuis le 03 septembre, nos ordinateurs et climatiseurs fonctionnent normalement et travaillent intensément ce qui n’était pas possible avant. Nous remercions le gouvernement de transition pour ça », a-t-il tranché.

De son côté Fatoumata Diakité, femme de ménage, peut désormais conserver la plupart de ses produits périssables depuis l’arrivée du courant : « nous aussi, on garde nos condiments dans des congélateurs parce que les années antérieures, il fallait se rendre à Kamsar pour acheter de la glace surtout pendant le ramadan, mais tout cela est fini maintenant pas de rotation ».

« La population, doit changer de comportement. Mais  aussi changer, leurs installations en invitant les électriciens qualifiés pour revoir en plus accepter d’utiliser les compteurs prépayés, il est nécessaire aussi d’éteindre les lampes pendant le jour pour éviter la forte consommation », a expliqué Mory Kaba, le  directeur  régional du district central d’EDG Boké.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...