Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Boké : Incompréhension autour de la répartition des places au sein du marché “400 bâtiments”

Construit en 2012, le nouveau marché de Boké appelé marché de 400 bâtiments n’est toujours pas entièrement occupé. Ces derniers temps, la mairie a décidé de passer à la vitesse supérieure. Elle a commencé à installer certains commerçants qui, jusque-là, exerçaient au grand marché de la commune urbaine.

Ce lundi, des femmes qui avaient refusé d’y venir se sont opposées à l’installation des commerçants ayant des conteneurs. Ce qui a créé une vive tension sur les lieux.

C’est pourquoi, l’installation des femmes vendeuses dans ce marché donne du fil à retordre à l’équipe communale de Boké suspectée, par certaines d’entre elles,  d’être à la base de cette incompréhension qui règne dans ce lieu de négoces depuis plusieurs  jours.

Sur place, la déception est à son comble. A l’image de M’mah Camara qui occupait les lieux  avant la délocalisation du marché de Goreye. Cette dernière  souhaite une meilleure répartition des places : « On nous a retiré de la place pour remettre aux gens qui ont plus d’argent que nous.  Celui qui vient, on lui remet le conteneur et on le retire assez d’argent. Ils ont ramassé nos tables pour installer les hommes. Nous sommes inquiètes nous les femmes, Il faut qu’on nous aide à avoir de la place », explique-t-elle.

À lire aussi

Pour éviter tout désordre, une commission d’installation est déjà mise en place au sein de ce marché de 400 bâtiments situé dans le quartier Yomboya. Malheureusement, les femmes parlent de favoritisme dans la distribution des places et dénoncent le comportement de certains responsables de la commune urbaine.

Pour tenter de calmer la situation, une équipe de la mairie était sur place ce lundi matin. Au milieu de ce tohu-bohu, le maire de la ville accompagné de quelques conseillers s’est rendu sur les lieux.

En dépit de tout, le vice-président de la commission installation des commerçants, Amadou Maxime Diallo, s’est dit conscient de cette situation et promet de tout mettre en œuvre afin de satisfaire les attentes des femmes vendeuses.

Enfin, il faut noter que les autorités locales de Boké veulent démolir le  plus grand marché de la commune urbaine pour le moderniser.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...