GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Boffa:  les fidèles catholiques de Bigori prient sous un hangar à cause de la vétusté de leur église

Les fidèles catholiques  du district de Bigori commune rurale de Mankountan , préfecture de Boffa,  effectuent leurs prières sous un hangar à cause  de l’état de délabrement très avancé de leur église l’église catholique. L’édifice est  dans un état très piteux. Les murs du bâtiment sont fissurés, les peintures sont délabrées et les tôles sont en lambeaux, voilà l’image qu’affiche cette maison de Dieu.

 
Depuis sa construction en 1963 par les prêtres Spiritains, cette église n’a connu aucune retouche. Ce qui a causé l’état dans lequel elle se trouve aujourd’hui. Selon nos informations recueillies auprès de certains fidèles de ladite localité, les fils résidents et ressortissants avaient cotisé en 2017, en vue de rénover ce lieu de culte, mais il n’y a pas eu de suite favorable.
 
Le représentant des catéchèses de ladite église Joseph Deka Camara explique :<< la dégradation de cette église a commencé dans les années 1983-84, lors du dernier tremblement de terre qui a occasionné des fissures sur l’église. C’est une église qui a été construite par les colons blancs. La charpente est bonne, mais les tôles sont foutues et les manguiers qui étaient en face de ladite église, ses branches sont tombées sur une partie du toit de l’église. En 2017, lorsqu’on a voulu organiser la fête des  rameaux ici, il y avait un baobab à côté de l’église, lui aussi une de ses branches était aussi tombée sur la partie que tu as vu. Avec nos frères ressortissants, on en a beaucoup parlé avec eux. L’appel que nous avons à l’endroit des autorités religieuses, le curé père Bernard le sait, mais jusqu’ici on a pas eu la chance. Actuellement nos prières on les fait sous un hangar>>, a-t-il rappelé.
 
 Poursuivant ses interventions, le représentant des catéchèses sollicite l’intervention des personnes de bonne volonté et de l’Etat, mais aussi et surtout des fils ressortissants de la localité :<< la rénovation des cette maison de Dieu serait un grand soulagement pour les fidèles chrétiens de Bigori qui continuent de souffrir dans l’accomplissement de leur obligation religieuse>>, a-t-il lancé.
 
  Un des fidèles, rencontré sur place, en la personne de Maurice Bangoura, dit être inquiet sur comment, ils vont accomplir leurs obligations religieuses :<< nous sommes vraiment inquiets par rapport à cette saison des pluies, notre église est en délabrement totale et nous prions sous un hangar, est-ce que nous pouvons bien prier à cet état. Nous demandons l’apport des autorités religieuses et l’État de nous venir en aide>>, a-t-il plaidé.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...