Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Augmentation du prix du pain : le ministre Bernard Gomou donne les raisons

Le week-end dernier, le gouvernement Mohamed Béavogui a procédé à un réajustement du prix des baguettes de pain passant ainsi de 4000 à 4500 GNF et de 2000 à 2.250 GNF. Ce qui n’a pas été du goût de tout le monde.

Invité, ce lundi, dans l’émission Mirador de Fim Fm, le ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Dr Bernard Gomou a tenté d’expliquer les raisons qui ont poussé l’Etat à cette légère augmentation.

Selon lui, “l’Etat subventionne le pain. Le blé dont nous parlons n’est pas produit en Guinée. Toute la quantité de blé est importée de l’extérieur. Le monde est devenu tellement restreint qu’on ne peut pas s’amuser à tromper le peuple ou à donner des chiffres inventés”.

Puisque, poursuit-il “au cordon douanier quand vous arrivez, vous déclarez la valeur de votre marchandise. Aujourd’hui, l’Etat accepte de dédouaner le prix du blé à 60 dollars au cordon. Comme je vous dis lorsque le prix du blé était à 280 dollars, sur le cordon douanier l’Etat accepte de dédouaner à 60 dollars. Aujourd’hui le prix du blé est passé à 400 dollars, imaginez-vous, il y a un écart de 370 dollars que l’état renonce à ces taxes pour que le prix du pain ne soit pas exagérément augmenté”.

A en croire au Dr Gomou, en dépit de cette augmentation, “l’Etat continue d’apporter son appui à la population” même si “en matière de subvention, il faut être très vigilant”. Car, quand “vous savez quand vous subventionnez un produit qui est également consommé par vos pays limitrophes, si vous  subventionnez à un certains prix, vous allez voir vos produits traverser vos frontières. Et ce sont les autres pays voisins qui vont en bénéficier. L’Etat a fait des efforts pour pouvoir trouver cet accord pour qu’on aille à une augmentation de 500 GNF»

Enfin, dira-t-il, «nous sommes dans un espace bien régi par la bourse CEDEAO. Nous sommes contraints d’une application stricts  du tarif extérieur commun”.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :