Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Arrêt sur image : quand un portail placé dans un virage s’ouvre vers l’extérieur

Décidément, pour que notre cité soit agréable à vivre et rassurante à arpenter, il y a encore bien de choses à gérer, bien de gênes à surmonter. Nous n’en avons pas fini avec les opérations de déguerpissement initiées par les autorités, pour débarrasser les rues des encombrants physiques qui les étouffent et les congestionnent, qu’un autre embarras se signale et retient l’attention. Nous l’ajoutons à la liste des dangers qui jalonnent la circulation.

Il s’agit de la construction des portails qui donnent accès aux maisons d’habitation. Ces infrastructures sont montées dans la plupart des cas, de façon anarchique, sans prendre en compte, le moins du monde, la sécurité routière environnante. A priori, nous pouvons estimer qu’il n’est point besoin d’avoir une certification en urbanisme ou construction immobilière, pour savoir comment faire en pareil cas. Le bon sens à lui seul peut suppléer le manque de formation ou d’information. L’idéal voudrait, en pareil cas, que les battants du portail s’ouvrent toujours, tournés vers l’intérieur. A défaut de coulisser, parallèlement au mur.

 Une parfaite illustration de cette assertion s’offre au regard, à travers cette image prise sur une route de contournement, située entre le stade Général Lansana Conté et le carrefour ‘’ambiance’’, sur la corniche nord.

Le portail d’entrée qui s’ouvre vers l’extérieur, donne sur un virage serré. La visibilité est fortement réduite. Le chemin aboutit, quelques mètres plus loin, à un carrefour non signalé. Point besoin de dire que la situation qui se présente est dangereuse.

On voit un camion sortir de l’habitation et une vendeuse dont l’étalage est placé juste en face, en bordure de la route. Pendant ce temps, la circulation se poursuit dans les deux sens. Et vu que tout usager, automobiliste ou motocycliste qui passe par-là, va nécessairement se déporter à droite ou à gauche, selon son sens de marche, pour éviter les battants du portail, il suffira d’un rien pour qu’un accident survienne. L’effet de surprise va toujours constituer un véritable piège à ce niveau.

Et, en pareil cas, il n’y a pas à invoquer le hasard, le destin ou la fatalité. La cause de tout accident qui s’y produit est pleinement identifiée.

Pour que de pareils risques soient endigués, les autorités concernées doivent interdire ce type d’aménagement. Surtout lorsque c’est en bordure d’une route.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...