Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Appel à manifester du Fndc dissous à Conakry : pas de manif à Kaloum, mais clairsemée

Le trafic fluide, les rues désertes par endroits, les ministères, les banques, les commerces, le Port Autonome tous ouverts dans la matinée de ce jeudi 20 octobre à Kaloum mais avec moins d’affluence qu’habituellement. Les écoliers et autres lycéens retardataires qui flânaient encore  dans la rue cherchaient à rallier les classes. Quant aux fonctionnaires et ouvriers, ils se hâtaient  pour rejoindre leurs lieux de travail. Excepté les motos-taxis, les transports publics sont rares dans la circulation. Les cafés, les terrasses, les restaurants sont à moitié vides.

Le mot d’ordre lancé par les responsables du défunt FNDC, a quelque peu impacté la presqu’île de Kaloum qui est à l’accoutumée une commune bruyante avec son concert de klaxons toute la journée.

A Kaloum qui est aussi le centre par excellence des affaires et administratif pour avoir abriter les ministères, les sièges du gouvernement, des institutions républicaines et la Présidence de la République, l’on constate également une présence très discrète des forces de l’ordre et de leurs pick-up. Pour le moment aucune manifestation n’est signalée.

Des agents de l’administration publique et privée qui, très tôt, sont arrivés à leurs lieux de service, vaguent tranquillement à leurs activités avec les oreilles tendues vers l’axe Hamdallaye-Bambeto-Wanindara, cette zone naturelle chaude de la haute banlieue de Conakry à chaque fois qu’il y a manifestation politique.

Nous y reviendrons.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...