Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

ANAFIC : Le Conseil d’administration tient sa 2ème session 2021

Les membres du Conseil d’administration de l’Agence nationale de financement des collectivités locales (ANAFIC) se sont retrouvés les 27 et 28 juillet 2021 pour la leur 2ème session ordinaire de l’année. Lors de cette rencontre, ils ont échangé sur le rapport d’activités du premier semestre de 2021 et le plan de travail et du budget annuel (PTBA).

« L’ANAFIC est un établissement public à caractère administratif (EPA) qui est un conseil d’administration. Chaque six mois il faut élaborer deux documents phares qu’il faut soumettre aux membres du Conseil d’administration pour leur appréciation. Pour cette 2ème session de l’année 2021, nous avons élaboré notre programme d’exécution de nos activités pour le semestre passé et un plan de travail et du budget annuel (PTBA) qu’on a soumis aux membres du CA pour leur appréciation. Le rapport d’activités c’est pour voir le niveau d’exécution des activités qui ont été validées lors de la session précédente du CA.  Et on a essayé d’actualiser notre PTBA qu’on a présenté sur la base des nouvelles activités qu’on a introduites », a expliqué Dr Laye Camara, chargé des opérations techniques de l’ANAFIC.

Ces deux documents ont été validés par le Conseil d’administration. Ils vont permettre à l’ANAFIC de poursuivre l’exécution des Plans annuels d’investissement (PAI) qu’elle est en train de financer dans les collectivités.

« L’Etat a déjà mis un fonds à notre disposition, environ 30% du fonds global qui devrait être alloué aux collectivités. Nous avons transféré ces 30% dans les collectivités pour financer une partie des infrastructures de confortation.  Il reste 70% de ce fonds à mobiliser. Donc pour mobiliser ces 70%, il faut élaborer un PTBA. Donc c’est ce document que nous avons élaboré, document qui n’a de légalité que lorsqu’il est validé par le CA. Aujourd’hui les communautés peuvent s’attendre à la mise à l’exécution de l’ensemble des activités qui sont programmées dans ce document-là», a-t-il ajouté.

Cette année, l’ANAFIC n’a pas financé beaucoup de microprojets, mais ses financements seront consacrés aux projets de confortation des réalisations déjà faites les années antérieures.

« Cette année, on n’a pas eu tellement de microprojets financés, mais  ce sont les confortatifs. Il y a des infrastructures qu’on a réalisées l’année dernière, par exemple des écoles, mais il manquait le logement du directeur de l’école. Cette fois-ci on a demandé le reliquat de 2019  et 2020 pour financer les confortatifs, c’est-à-dire construire le logement soit du directeur de l’école, soit du chef du poste ou du centre de santé », a expliqué la présidente du Conseil d’administration de l’ANAFIC, Hadja Christine Sagno, ajoutant que par endroits il y aura la construction de la clôture de l’école, parce que le financement antérieur ne pouvait pas couvrir la construction du bâtiment et de la clôture.

Désormais, la question environnement va être prise en compte dans les différents projets, explique-t-elle : « Je suis en train, s’il faut le dire ainsi, de mettre pression sur l’ANAFIC pour prendre en compte les aspects environnementaux. Le changement climatique est déjà là. Il faudrait bien qu’on prenne en compte tout ce qui est de protection de l’environnement. »

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...