Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Alpha Condé ‘‘libre’’: Le FNDC entre soupçons et attentes

L’annonce sur la libération du président déchu ne semble pas impressionner le FNDC (front national pour la défense de la constitution). C’est ce que nous retenons de l’entretien téléphonique accordé à Guineenews par le responsable des opérations de la plateforme anti-troisième mandat.

Premièrement, « la junte est dans une opération de séduction à l’endroit de la CEDEAO, pour espérer échapper aux sanctions annoncées à l’expiration du délai fixé au 25 du mois sans la disponibilité d’un chronogramme», estime Ibrahima Diallo.

Deuxièmement, poursuit-il, «derrière cette annonce, nous voyons aussi une opération de communication, de nature à distraire l’opinion, parce que ces jours-ci, la junte est acculée de toutes parts sur des questions en lien avec le chronogramme de la transition».

Par ailleurs, la libération d’Alpha Condé suscite aussi des interrogations selon l’activiste qui pose la question de savoir «s’il (Alpha Condé) était séquestré ou pris en otage?». Avant d’ajouter « qu’à ce que nous sachions, il n’était pas en prison. Il n’était pas également sous contrôle judiciaire.»

 Cela dit, « en tout état de cause, nous pensons que cette libération annoncée de monsieur Alpha Condé rend service au FNDC, aux familles des victimes, mais aussi aux avocats, parce qu’à partir de là, il n’y aura aucune raison de ne pas ouvrir une procédure pour les crimes de sang », confie-t-il.

Et d’indiquer que «nous attendons les prochains jours que la justice convoque monsieur Alpha Condé pour qu’il s’explique par rapport aux plaintes et dénonciations déjà au niveau du parquet pour les crimes de sang commis pendant son règne ».

Comme pour dire que la véritable liberté du président déchu doit passer par la cage justice.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :